La banque centrale russe double son taux directeur à 20%

La Banque centrale russe tente d'endiguer une hémorragie de retraits de liquidités en roubles, alors que les sanctions occidentales tentent de déstabiliser l'économie russe. (archive) ©KEYSTONE/AP/Dmitri Lovetsky
Politique mon..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La banque centrale russe a annoncé lundi relever très fortement son taux directeur, de 10,5 points, à 20%, pour faire face aux sévères sanctions économiques décrétées par les Occidentaux pour punir Moscou de son invasion de l'Ukraine.

"Le conseil d'administration de la Banque de Russie a décidé de porter le taux directeur à 20% par an", a indiqué l'institution monétaire, citée par les agences de presse russes.

"La Banque de Russie prendra de nouvelles décisions sur le taux directeur sur la base d'une évaluation des risques liés aux conditions extérieures et intérieures et de la réponse des marchés financiers à ces risques", a-t-elle ajouté, alors qu'elle tente de défendre le rouble.

Les Etats-Unis, l'Union européenne et d'autres pays ont annoncé qu'ils excluraient certaines banques russes du système international de paiements bancaires Swift et toute transaction avec la banque centrale de Russie.

Les pays du G7 - Canada, France, Allemagne, Italie, Japon, Grande-Bretagne et Etats-Unis - ont prévenu qu'ils prendraient "d'autres mesures" s'ajoutant aux sanctions déjà annoncées si la Russie ne cessait pas ses opérations militaires.

Avant les sanctions occidentales et l'invasion de l'Ukraine, l'inflation flambait déjà en Russie, obligeant la Banque centrale à relever son taux directeur à plusieurs reprises.

Le taux directeur est le principal outil de lutte contre l'inflation.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus