Kiev appelle la Suisse à en faire plus contre les fonds russes

La Suisse a bloqué des fonds et des valeurs patrimoniales russes pour un montant de 5,75 milliards de francs depuis le début de la guerre en Ukraine (archives). ©KEYSTONE
Ukraine
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Un conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky appelle la Suisse à rechercher plus activement les fonds russes. Il est "vital" pour l'Ukraine que la Suisse soutienne la pression globale sur la Russie pour mettre fin rapidement à la guerre, ajoute-t-il.

"Nous savons tous qu'une énorme quantité d'argent de l'élite russe se trouve dans les banques suisses", déclare Alexander Rodnyansky dans un entretien diffusé dimanche par le SonntagsBlick. La procédure actuelle avec l'obligation de déclaration ne suffit pas, estime-t-il.

La Suisse a bloqué des fonds et des valeurs patrimoniales russes pour un montant de 5,75 milliards de francs depuis le début de la guerre en Ukraine, avait indiqué jeudi Erwin Bollinger du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

Obligation de déclaration

Il avait expliqué que le montant des biens gelés était beaucoup moins élevé que le total des fonds russes présents en Suisse avancé par différentes parties, car toutes les personnes sanctionnées n'ont pas forcément d'argent en Suisse et toutes celles qui en ont ne se trouvent pas forcément sur la liste.

Le SECO attend des banques qu'elles déclarent les fonds russes situés sur des comptes bancaires au-delà de 100'000 francs. C'est un devoir d'annonce, qui n'entraîne aucun gel dès lors que les titulaires ne figurent pas sur la liste des personnes sanctionnées, avait précisé M. Bollinger.

Pour le conseiller du président ukrainien, l'obligation de déclaration ne suffit pas. Une grande partie des élites russes continue d'agir dans l'ombre, estime-t-il.

ATS
album_image
En ce moment
Mon AmourSTROMAE