Kering cède Girard-Perregaux et Ulysse Nardin à sa direction

Propriété du miliardaire français François-Henri Pinault, le groupe Kering veut donner "la priorité aux Maisons ayant le potentiel de devenir des actifs importants au sein du groupe", ce qui ne semble pas être le cas d'Ulysse Nardin et Girard-Perr... ©KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Horlogerie
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le groupe français de luxe Kering annonce avoir trouvé un accord pour céder Sowind Group, détenant les manufactures horlogères suisses Girard-Perregaux et Ulysse Nardin, à sa direction actuelle. La transaction doit être finalisée au premier semestre.

Cette transaction s'inscrit dans la stratégie de Kering, aux mains du milliardaire François-Henri Pinault, qui consiste à donner "la priorité aux Maisons ayant le potentiel de devenir des actifs importants au sein du groupe", selon le communiqué paru lundi. Kering dispose notamment des marques Gucci, Saint Laurent ou encore Balenciaga.

"Sur les bases saines posées grâce au soutien et aux investissements de Kering, nous disposons de la configuration et des ressources adéquates pour mettre en oeuvre un plan capable d'assurer le développement à long terme des deux marques", a assuré Patrick Pruniaux, directeur général de Girard-Perregaux et d'Ulysse Nardin depuis 2018, cité dans le document.

Ulysse Nardin est installé au Locle tandis que la manufacture Girard-Perregaux est à La Chaux-de-Fonds, au même titre que la société Sowind.

Les effets financiers liés à cette cession seront inscrits dans les comptes de Kering clôturés au 31 décembre 2021. Aucun montant n'a été dévoilé.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus