Julien Bonvin affiche ses ambitions : « J’espère pouvoir ramener le titre en Valais »

Julien Bonvin ©Rhône FM
Athlétisme
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

Les Championnats de Suisse d’athlétisme auront lieu ce week-end à Zürich. L’occasion pour Julien Bonvin de confirmer sa forme étincelante. Le Sierrois vise le titre national sur le 400m haies.

En progression constante, Julien Bonvin aborde les Championnats suisses d’athlétisme avec des envies de titre. Rien qu’au mois de juin 2022, le spécialiste du 400m haies, a battu son record personnel à deux reprises : 49’50 en Autriche, puis 49’30 la semaine dernière à Berne. 6ème performance helvétique de tous les temps, meilleur chrono sur le plan national cette saison, le Sierrois est dans la forme de sa vie.

Préparation mentale décisive

De nombreux éléments, comme l’entraînement, la nutrition ou la récupération jouent un rôle, bien sûr. Mais dans le cas précis de Julien Bonvin, c’est bien dans la tête que le déclic s’est produit. « J’ai beaucoup appris ces dernières années, dit-il. Le travail avec ma coach mentale m’a permis d’avoir une certaine sérénité. » Cette tranquillité n’était pas innée chez l’athlète de 23 ans.

« J’avais tendance à me disperser, à calquer mon rythme sur celui des autres coureurs. » Julien Bonvin

Il a dû – et doit encore – fournir un important travail de visualisation pour trouver des clés propres à sa discipline et à son perfectionnement personnalisé. « Chaque sportif aborde l’aspect mental de manière différente. Pour ma part, le stress qui survient avant les épreuves n’était pas un problème. C’était plutôt la gestion de la course. J’avais tendance à me disperser, à calquer mon rythme sur celui des autres coureurs. Maintenant je me concentre de mieux en mieux sur mon couloir. »

Ménagement nécessaire

On le sait, dans le sport de performance chaque détail compte. Et à force de vouloir trop en faire, les athlètes peuvent parfois se griller. « Il y a toujours un risque de blessure ou de surentraînement », explique Julien Bonvin. Le Sierrois a simplement appris à se faire confiance. « J’arrive désormais à avoir un bel impact sur mon corps, poursuit-il. L’expérience me permet d’avoir de très bons chronos en ajustant un minimum de choses. » La répétition des efforts, des rendez-vous qui comptent, est aussi abordée différemment. Une forme de maturité en somme. « Je n’arrive jamais à me reposer sur mes acquis mais je connais mes forces et mes faiblesses. Cela me donne beaucoup de confiance. »

La barrière du temps

Julien Bonvin sera en action dès vendredi lors des qualifications du 400m haies des Championnats suisses. Son but est de passer en finale sans dépenser trop d’énergie pour pouvoir affoler les chronos samedi lors de la grande explication. La concurrence sera forte. « Six coureurs suisses sont capables de viser le podium. Deux d’entre eux ont déjà couru sous les 49 secondes. Cela devrait faire des étincelles. »

« Il y a six mois je ne pensais pas être capable de courir en 49’30. Cela montre que tout est possible. » Julien Bonvin

Avec son meilleur chrono, le Valaisan dispose normalement d’un ticket pour les Championnats d’Europe mais il sait qu’il devra aller encore plus vite pour viser à la fois le titre national et une éventuelle sélection pour les Mondiaux. La barre symbolique des 49 secondes ne lui fait pas peur. « Ça me fait rêver. Il y a six mois je ne pensais pas être capable de courir en 49’30. Cela montre que tout est possible. Je pense que pour être champion de Suisse il va falloir courir très proche des 49 secondes donc j’espère ramener le titre en Valais. »

Trouver son rythme dans une discipline explosive et technique
Le 400m haies est plein boom. Au cours des dernières années quelques stars se sont révélées. Grâce à des entraînements plus pointus et également à des avancées technologiques majeures (notamment au niveau des chaussures), de nombreux records ont été battus. Julien Bonvin se réjouit de l’évolution de sa discipline fétiche. Il mesure au passage ce qui le sépare encore du gratin mondial.
« La finale des Jeux Olympiques a été incroyable avec trois coureurs masculins en dessous du précédent record du monde », Julien Bonvin
HDC
Thèmes liés à l'article
AthlétismeJulien BonvinCA Sierre
Catégories
Les articles les plus lus