Jean-Marie Lovey : Un message d'espérance pour tous en ce jour de Pâques

Monseigneur Jean-Marie Lovey ©Yves Crettaz / Rhône FM
Pâques
Yves Crettaz
Journaliste stagiaire

Pâques, c'est la fête la plus importante du calendrier des chrétiens. Pour les croyants, elle est la résurrection de Jésus. L'Évêque de Sion, Jean-Marie Lovey, apporte son message d'espérance aux Valaisans, qu'ils soient croyants ou non.

En ce dimanche de Pâques, les chrétiens fêtent la résurrection du Christ. Selon eux, Jésus est mort vendredi et ressuscite deux jours plus tard. Cet événement est le plus important de l'année pour les croyants. L'Évêque de Sion, Jean-Marie Lovey, ne pèse pas ses mots : "Nous célébrons quelque chose d'inouï".

Mais Pâques est aussi synonyme de repos, de vacances, de voyage... ou simplement de retrouvailles en famille ou de chasses aux oeufs. Pour d'autres, Pâques signifie la reprise du chocolat après quarante jours de pause.

"Dieu est dans celui qui souffre"Jean-Marie Lovey, Évêque de Sion

Nous avons posé la question à l'Évêque de Sion si Dieu était présent malgré les atrocités du quotidien (guerre, crise sanitaire et économique,...) ? Jean-Marie Lovey est catégorique : "Dieu est dans celui qui souffre et dans le plus fragilisé. Il est là, d'abord et avant tout. Notre foi chrétienne nous montre un Dieu souffrant et assumant le mal qui accepte d'aller jusqu'au bout du don sur la croix. Il est clair qu'il faut avoir un regard de foi pour penser cela autrement c'est difficile. Mais notre mission comme chrétien est de témoigner d'un Dieu proche des plus pauvres".

Mais que penser de Pâques en tant que non-croyant-e ?

Jean-Marie Lovey estime que Pâques n'est pas qu'une fête de croyants : "Vous savez, les vingt-cinq premières années de ma vie, cette fête signifiait 'vacances' pour moi. Les non-croyants peuvent donc y voir un beau message derrière cet événement. Pâques évoque le renouveau et le printemps. On peut alors lier Pâques à un belle journée joyeuse, de retrouvailles voire de repos".

Les forces de la vie

Et pour conclure, l'Évêque valaisan rajoute : "J'aimerais tellement que cette fête soit, pour chacun de nous, un nouveau départ malgré l'usure du temps sur notre moral. Nous avons vécu des périodes compliquées. Il faut regarder les forces de la vie."

Dieu est dans celui qui souffre (Mgr Lovey)
Il faut voir les forces de la vie (Mgr Lovey)
Pâques est essentiel, même pour les non-croyants (Mgr Lovey)
YC
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Rude BoyRIHANNA