Imbroglio autour de la tenue de Tottenham-Rennes

Keystone-ATS
Keystone-ATS

La hausse des cas de Covid semble avoir rattrapé le football européen. Elle a plongé la tenue du match de Conference League prévu jeudi entre Tottenham et Rennes dans l'incertitude.

Huit joueurs et cinq membres du staff testés positifs à Tottenham, Leicester qui se déplace à Naples, en Ligue Europa, sans sept joueurs, dont "certains ont eu un test positif au Covid", selon l'entraîneur Brendan Rodgers... Les mauvaises nouvelles se sont accumulées en Angleterre sur le front épidémiologique.

Et la situation s'est compliquée quand Tottenham a annoncé dans un communiqué que la rencontre contre Rennes n'aurait finalement pas lieu, une annonce immédiatement contestée par les Bretons. Ceux-ci ont dénoncé une "décision unilatérale qui n'a aucunement été confirmée par l'UEFA".

Le Stade Rennais "a maintenu sa décision de jouer", évoquant "un manque de fair-play d'autant plus flagrant que Tottenham avait confirmé par mail la tenue du match en début d'après-midi avant de prévenir les Rennais de son intention de ne pas jouer juste après leur atterrissage".

Trouver une date de report serait de toute façon extrêmement compliqué, Tottenham ayant six matches domestiques à son programme d'ici au 28 décembre. Le règlement de l'UEFA stipule normalement qu'il faut qu'une des deux équipes ait moins de 13 joueurs valides, ou pas de gardien de but, pour obtenir un report éventuel.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
A la Une