Il y a 70 ans, Elizabeth se couche princesse et se réveille reine

La reine a donné une réception au Palais de Sandringhan samedi à la veille de son jubilé de platine, le premier d'un monarque britannique. Une de ses rares sorties depuis son hospitalisation. ©KEYSTONE/AP/Joe Giddens
Grande-Bretagne
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Elizabeth II a donné une réception samedi dans sa résidence de Sandringham, avant de fêter dimanche ses 70 ans de règne dans l'intimité, une des rares apparitions de la reine depuis sa brève hospitalisation en octobre.

"Sa majesté la reine a donné une réception pour des membres de la communauté locale et des groupes de volontaires à Sandringham House à la veille du jour de son accession au trône, le 70e anniversaire de règne de Sa majesté", a indiqué la Palais de Buckingham dans un communiqué.

"Le 6 février, la reine deviendra le premier monarque britannique à célébrer un jubilé de platine", a-t-il ajouté.

Sur les photos, souriante dans une robe bleu clair ornée d'un collier de perles et une canne à la main, la reine a coupé un gâteau préparé pour l'occasion par un résident local, portant l'emblème du jubilé de platine.

L'état de santé de la souveraine inquiète depuis qu'elle a été mise au repos par ses médecins en octobre et a passé une nuit à l'hôpital pour des examens "préliminaires" dont la nature n'a jamais été précisée. Elle a depuis considérablement réduit ses activités.

Dimanche, elle célèbre sans fanfare le cap historique des 70 ans de règne, inégalés pour un monarque britannique, à Sandringham où elle se trouve traditionnellement pour ce jour anniversaire.

Aucune cérémonie officielle n'est prévue en ce 6 février qui, outre son accession au trône à 25 ans en 1952, est aussi la date du décès de son père le roi George VI, auquel elle était très attachée. Des festivités populaires sont toutefois prévues lors d'un long week-end férié de quatre jours début juin.

Au Kenya

Il y a 70 ans, Elizabeth se trouvait au Kenya lorsque sa vie a basculé. La nouvelle est tombée au matin du 6 février 1952. Le roi George VI avait succombé pendant la nuit à un cancer du poumon à Sandringham House.

L'information mettra une journée de plus pour traverser l'épaisse forêt des Aberdares, à 7000 kilomètres de là, et atteindre sa fille de 25 ans, héritière au trône.

La princesse Elizabeth était en visite au Kenya, alors colonie britannique, dans le cadre d'une tournée dans le Commonwealth, à la place de son père malade.

Avec son mari, le prince Philip, elle s'était accordée une nuit loin de ses obligations officielles pour séjourner à Treetops, un pavillon d'observation de la faune unique en son genre, perché au sommet d'un figuier géant.

40 éléphants

Cet épisode a été évoqué par une formule attribuée à Jim Corbett, le naturaliste et chasseur qui accompagnait le couple royal à Treetops, dans le livre d'or de l'établissement: "Pour la première fois dans l'histoire du monde, une jeune fille monta un jour dans un arbre en tant que princesse et, après avoir vécu ce qu'elle a décrit comme son expérience la plus excitante, elle est descendue de l'arbre le lendemain en étant reine".

En réalité, Elizabeth n'a appris la nouvelle qu'après son départ de Treetops, mais l'Histoire a retenu que c'est dans ce lieu qu'une princesse est devenue reine.

Ouvert en 1932, Treetops était un lieu unique, juché dans le feuillage d'un figuier surplombant un point d'eau, qui offrait aux riches visiteurs une vue imprenable sur la faune.

Elizabeth et Philip ont fait un décompte manuscrit des animaux observés sur une feuille de papier encadrée à l'intérieur de Treetops: troupeaux d'éléphants -"environ 40" en une seule observation-, babouins, cobes à croissant, "des rhinos toute la nuit", peut-on notamment lire dans cet inventaire daté du 5-6 février 1952.

Fermé pour cause de Covid

Deux ans après cette visite, Treetops a brûlé dans ce qui fut présenté comme un incendie criminel des rebelles anti-coloniaux Mau Mau.

Un nouvel établissement, beaucoup plus grand, a été construit sur pilotis de l'autre côté du point d'eau, où il se trouve encore aujourd'hui.

Qu'importe, la visite royale - et la légende qui l'accompagne - ont fait rentrer Treetops dans l'Histoire.

Treetops a fermé ses portes au début de la pandémie de coronavirus.

Deux ans plus tard, la reine se prépare à célébrer son jubilé de platine. L'établissement n'a, lui, toujours pas rouvert, comme un vestige lointain d'une époque révolue.

ATS
Les articles les plus lus