Il faut une "offensive solaire" dans le canton, selon les Verts valaisans

Selon les Verts, il faut favoriser le photovoltaïque sur des infrastructures existantes (ici aux Toules) ©Keystone-ATS
Energie
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Les Verts publient à leur tour leur papier de position sur l'énergie. Et ils constatent que le solaire peut encore mieux faire en Valais.

Il y a encore un potentiel d'énergie solaire largement sous-exploité en Valais. L'avis des Verts dans un document de position sur l'énergie. Ces derniers mois, un groupe de travail à l'intérieur du parti a travaillé sur ce thème.

Pour les écologistes, la "sobriété est le premier pas de la transition énergétique". Cela implique la réduction de la consommation d'énergie et la lutte contre le gaspillage. Cependant, la formation reconnait la nécessité de créer de nouvelles infrastructures de production d'énergie.

Potentiel solaire à développer

Ils tablent notamment sur le solaire, qui représentait en 2018 0,68% seulement de la production électrique en Valais. Or, le potentiel du canton est estimé à 4,2 térawattheure, soit deux fois la consommation cantonale. Il faut donc une "offensive solaire dans (le) canton", estiment les Verts, qui pensent toutefois que les projets en ce sens doivent se focaliser sur les infrastructures existantes, comme les toits, les façades, les routes, les lacs des barrages etc.

En ce qui concerne l'énergie hydraulique, les écologistes soutiennent la mise en avant de quinze projets prometteurs dont huit en Valais. Mais le parti reste attentif à leur impact sur la biodiversité et le paysage. Enfin, dans le domaine éolien, le potentiel en Valais reste faible. L'objectif, pour les Verts, c'est d'atteindre un approvisionnement énergétique 100% renouvelable et indigène à l'horizon 2050.

SR/c
Catégories
Les articles les plus lus