Ici, les parents endeuillés se recueillent

Chapelle des Corbelins ©Rhône FM
Insolite
Thomas Schurch
Journaliste RP

Sur les hauts de Savièse, une petite chapelle accueille depuis des siècles les parents endeuillés par la perte d'un enfant. Elle vient d'être rénovée et suscite un grand intérêt. C'est notre série de fin d'année sur les chapelles marquantes du Valais (6/6)

Nous sommes sur la commune de Savièse, route du Sanetsch, à la sortie du petit village de Chandolin. C'est là, au bord de la route, qu'elle nous accueille. La Chapelle des Corbelins est posée à flanc de roche. Discrète, toute en pierre. Près de 50'000 francs ont été investis pour rénover les lieux l'an dernier. Les fidèles se sont mobilisés et de nombreux dons ont été effectués à coup de petites offrandes. L'autel par exemple a été financé par les parents d'un jeune de la région, décédé en montagne.

Vitrail impressionnant de mamans en deuil

Un lieu ouvert 24h sur 24

Elle suscite l'engouement cette petite chapelle, nombreuses sont les personnes à venir se recueillir sur place. Sur la gauche à l'entrée, un vitrail qui interpelle. On y voit des mamans confier leur bébé décédé au Seigneur. Il y a des bougies allumées, près du bénitier. Il y a surtout ces bouts de papier, avec des inscriptions manuscrites, mis dans une urne. Des remerciements, des demandes, des prières...

"Prière pour la mort d'un enfant"

La Chapelle des Corbelins accueille 24h sur 24. "Nous avons souhaité que la chapelle soit ouverte jour et nuit...Tout le monde peut venir, les fidèles mais également les non croyants", explique l'abbé Jean-François Luisier, curé de la Paroisse de Savièse. "A l'intérieur, nous sommes dans le clair-obscur. On peut allumer une bougie... Et prendre un moment de spiritualité." 

"Nous avons beaucoup parlé de procréation médicalement assistée... Nous ne parlons pas assez de procréation spirituellement assistée" Jean-François Luisier, curé de Savièse

La chapelle est dédiée aux parents endeuillés. La souffrance de perdre un enfant, la souffrance également de ne pas réussir à procréer. Diverses pensées sont proposées :

- "Prière quand l'attente d'un enfant se fait longue"

- "Prière pour la mort d'un enfant"

- "Prière pour un tout-petit revenu au Père par une fausse-couche"

- "Prière de Consécration suite à un avortement"

"Nous avons beaucoup parlé de procréation médicalement assistée. Nous ne parlons pas assez de procréation spirituellement assistée", poursuit l'homme d'Eglise. "Nous avons besoin de l'assistance du ciel, de la sagesse du temps de guérir de certaines blessures pour pouvoir avancer dans ces réalités familiales souvent cachées. Ce genre de chapelle ouverte jour et nuit est faite pour que la personne puisse aller de l'avant suite à un problème d'infertilité."

Prière proposée sur place

Dans la Chapelle, on parle de l'avortement

Cette chapelle est décidément unique. Rarissime dans un tel lieu, la problématique de l'avortement est abordée. "Il y a des jugements qui ont été posés sur des gens qui ont vécu un avortement" explique Jean-François Luisier. "Dans une chapelle comme celle-là, on ne juge pas. Le but est que l'on soit bien, de manière confidentielle... Dans l'écoute, dans la déposition d'un souci, dans la prière à disposition sur place". Nous vous proposons de découvrir notre sujet réalisé sur place :

Reportage à la Chapelle des enfants disparus
Pèlerinage aux trois Marie ressuscité
Signe d'un renouveau évident, la Chapelle des Corbelins remet au goût du jour le pèlerinage aux trois Marie. Des fidèles ont entrepris la marche en septembre 2021 (comme on a pu le voir sur le site confessionnel Cath.ch ). De Notre-Dame de Longeborge à Bramois, ils se sont rendus  à la Basilique de Valère. De là, place à la troisième et dernière étape, direction Savièse : voici la Chapelle des Corbelins sur les hauts de Chandolin.
TS
Catégories
Dossier Les chapelles qui ont marqué le Valais
Les articles les plus lus