Hommage aux victimes de l'accident de car de Sierre

En marge de la commémoration de l'accident de car, le premier ministre belge Alexander De Croo (à gauche) et le président de la Confédération Ignazio Cassis se sont retrouvés au château Mercier à Sierre pour échanger notamment sur la guerre en Ukr... ©KEYSTONE/EPA/LAURENT GILLIERON
Commémoration
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Quelque 200 à 250 personnes ont participé dimanche à Sierre (VS) à une cérémonie en mémoire des 28 victimes, dont 22 enfants, décédés dans un accident de car survenu le 13 mars 2012. Des familles et les autorités suisses et belges étaient notamment présentes.

Les proches des victimes ont d'abord pu se recueillir à l'abri des regards dans le tunnel autoroutier où a eu lieu l'accident. Une plaque avec les noms des victimes a été apposée sur le mur en béton percuté par le car il y a dix ans.

Les familles se sont ensuite réunies sur le site du lac de Géronde, au-dessus du tunnel, où a été érigé un mémorial en 2015. A leurs côtés, une importante délégation officielle composée notamment du président de la Confédération suisse Ignazio Cassis, du premier ministre belge Alexander De Croo, du ministre d'Etat néerlandais Piet Hein Donner, du conseil d'Etat valaisan in corpore ainsi que des autorités judiciaires suisses et belges et des représentants des forces d'intervention qui sont intervenues lors du drame.

La fanfare de la police cantonale a ouvert puis ponctué la cérémonie, sous un ciel partiellement voilé et un fort vent faisant flotter les drapeaux suisse, valaisan, belge et des Pays-Bas. Le président de la Confédération et le premier ministre belge ont tour à tour rendu hommage aux victimes.

"Un immense merci"

"Dix ans après, nous n'oublions pas", a déclaré Ignazio Cassis, s'exprimant au nom du gouvernement et de la population suisses. "Aujourd'hui, toutes nos pensées vont à vous, chères familles, à vous qui avez perdu un être cher dans ce tragique accident".

"Ce jour-là, ce sont la Belgique, les Pays-Bas et la Suisse toute entière qui ont été bouleversés par ce drame, qui ont partagé votre douleur, a poursuivi le président de la Confédération.

Citant le poète libanais Khalil Gibran, Ignazio Cassis a dit que "le souvenir est une forme de rencontre". Poursuivant son discours en anglais, il a souhaité que cette cérémonie et ce mémorial, en tant que lieu permanent de souvenir collectif, aident les familles à poursuivre leur chemin.

Alexander De Croo a remercié tous ceux qui sont intervenus lors de cette "journée noire" et ont "soutenu les familles belges", dont les secours et les équipes médicales. "Vous avez montré à la Belgique la grandeur du coeur des Suisses. Nous ne l'oublierons jamais", a-t-il déclaré. "De tout mon coeur, un immense merci!".

"Nos vies ont été bouleversées"

Deux jeunes femmes qui ont vécu le terrible accident lorsqu'elles étaient enfants ont témoigné avec beaucoup d'émotion. Elles sont revenues dans ce lieu où leur "vie a été bouleversée", mais où elles ont aussi passé de beaux moments lors de ces vacances de neige à St-Luc, dans le Val d'Anniviers, ont-elles rappelé.

Elles ont remercié les personnes, et notamment les secouristes et les soignants, qui les ont accompagnées lors de ces douloureux moments et grâce à qui elles sont "ici aujourd'hui". "On ne vous oubliera jamais", ont-elles conclu avant d'être applaudies par l'assemblée.

Les familles et les officiels ont déposé des gerbes, des fleurs et des souvenirs divers au pied du monument, où une plaque comportant les noms des victimes a été révélée. Sept couronnes de fleurs aux couleurs des trois pays, du canton du Valais et des trois villes liées par ce drame (Lommel, Heverlee - d'où étaient issus les enfants des deux classes et leurs accompagnants qui revenaient en car du Val d'Anniviers - et Sierre) ont été également déposées.

La Belgique a aussi commémoré la tragédie de Sierre avec, à Lommel, une cérémonie limitée aux personnes invitées. Les habitants sont notamment invités à allumer ce dimanche soir des lumignons en souvenir des victimes.

En marge de la cérémonie

En marge de la cérémonie officielle de commémoration, Ignazio Cassis et Alexander De Croo se sont rencontrés au château Mercier à Sierre. Avec le premier ministre belge qui a pris part au sommet des dirigeants européens à Versailles, "nous avons échangé sur l'attaque militaire russe contre l'Ukraine et sur les mesures immédiates comme l'aide humanitaire", a indiqué à Keystone-ATS le président de la Confédération.

Leur entretien a aussi porté sur la politique de sécurité européenne et les relations de la Suisse avec l'Union européenne et ses Etats membres, a précisé le département fédéral des affaires étrangères dans un communiqué. Alexander De Croo a également communiqué l'information via twitter.

ATS

Podcasts liés:

Cérémonie emplie d'émotions à Sierre pour commémorer les dix ans de l'accident de l'autocar belge
Dossier 10 ans de l'accident de Sierre
Les articles les plus lus