Grève chez Smood en Valais : "Vous pourriez vivre avec dix francs de l'heure ?"

Smood : des empléys font grève, comme ici à Sion ©Rhône FM
Mobilisation
Thomas Schurch
Journaliste RP

Le personnel de Smood se mobilise. Après Yverdon, Neuchatel et Nyon, le Valais entre en grève. Des salariés dénoncent des conditions de travail jugées "inacceptables". Ils se mobilisent à Sion et à Martigny.

Ils sont nombreux, ces livreurs de Smood qui affirment être à bout. Smood, vous connaissez : cette entreprise qui propose de livrer les repas à domicile. En période de pandémie et de restaurants fermés, le succès a été fulgurant…. Mais, revers de la médaille, les conditions de travail sont jugées inacceptables par une partie du personnel.

"Les conditions de travail chez Smood sont indignes !" Blaise Carron, secrétaire régional d'Unia

Stress, frais de déplacements sous-estimés, gestion défaillante des pourboires, les griefs ne manquent pas... Sûrs de leur fait, des employés se mobilisent. Après Yverdon, après Neuchâtel, après Nyon... C'est au tour du Valais de se manifester. Des salariés de Martigny et Sion se mettent en grève. Ce mercredi matin dans la capitale, le syndicat UNIA battait le pavé. Rhône FM a tendu le micro à Blaise Carron, secrétaire régional d'Unia Valais (et député PS au Grand Conseil)

Le fichier audio est introuvable

Mais que demandent concrètement les salariés ? Quelles actions pour se faire entendre ? Une pétition est lancée (que vous pouvez trouver en cliquant le lien ICI)  On retrouve Blaise Carron :

Sur place ce mercredi matin, plusieurs salariés étaient mobilisés. Micro-trottoir :

TS
Thèmes liés à l'article
Catégories
Les articles les plus lus