Grand sondage : une large majorité du PDCVr veut s'appeler "LE CENTRE VALAIS ROMAND"

Image d'illustration ©Rhône FM
Politique
Thomas Schurch
Journaliste RP

Le PDC du Valais romand se lance dans une phase de réformes. Plus de 900 membres ont répondu à un sondage. Du changement est attendu.

C'est un communiqué, publié ce vendredi, intitulé "Les membres du PDCVr sont ouverts aux réformes et au changement de nom".

On y apprend que des centaines de membres du parti ont répondu à un grand sondage, réalisé début novembre. Plus de 900 personnes au total (soit un taux de participation de 40%), interrogés sur l'organisation interne, la relation avec le Haut-Valais et le possible changement de nom. Les résultats sont tombés.

Les voici :

1. Oui, il faut un changement de nom

73% des membres interrogés se sont en effet montrés favorables au changement de nom du parti en "LE CENTRE VALAIS ROMAND". (Comme tout sondage, il n’a pas valeur de vote, affirme le parti dans un communiqué. La décision sur ce changement incombera au Congrès qui sera organisé début 2022 NDLR)

2. Il faut de meilleures relations avec les collègues Haut-Valais

80% souhaitent intensifier les relations avec les partis haut-valaisans de la famille C. De même, toujours selon les membres interrogés, les campagnes individuelles aux niveaux cantonal et fédéral devraient être mieux encadrées.

3. Il faut une meilleure cohérence en interne

79% des sondés sont d’avis que l’appartenance des membres et sympathisants aux sections locales et au PDCVr devrait être automatique et unique avec une seule cotisation. La même proportion estime que le PDCVr devrait être habilité à coordonner les actions des sections locales et régionales, notamment en termes de communication, d’actions politiques et lors des campagnes. Le parti interprète ce résultat comme le besoin de plus d’unicité à tous les échelons et d’un soutien plus marqué de la part du parti cantonal aux sections locales.

"Les décisions finales seront prises par le Congrès agendé au premier trimestre 2022"

Enfin, le PDC du Valais romand conclut ce communiqué par ces mots : "Le travail du groupe de réflexion n’est pas fini. Il a entamé une série de rencontres avec des élus et des représentants des organes du parti, afin de les consulter sur l’interprétation de ces résultats et les réformes qu’il souhaite proposer. Le groupe rendra son rapport au Comité directeur début janvier et les décisions finales seront prises par le Congrès agendé au premier trimestre 2022."

Interview de Marie Gaillard, présidente du groupe de réflexion. Elle était en direct sur Rhône FM ce vendredi à midi :

"Il y a un vrai intérêt au sein du parti pour les réformes à venir"
TS/C
Catégories