Fribourg gagne à nouveau, Genève rechute

Sandro Schmid (73) a inscrit l'un des trois buts fribourgeois ©KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE
Hockey sur gl..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Après trois défaites consécutives, Fribourg a renoué avec le succès vendredi en National League. Les Dragons ont battu Genève-Servette 3-1 dans leur antre et devant plus de 8900 spectateurs.

Gottéron a fait la différence au cours d'un tiers médian remporté 3-0. Promu en première ligne à la place de Daniel Brodin, Nathan Marchon a bénéficié d'un superbe travail de Desharnais pour ouvrir le score à la 23e. Le 2-0 est arrivé un peu plus de dix minutes après. Au terme d'un rush sur le côté droit, Dave Sutter a pu idéalement servir Sandro Schmid.

Descloux remplacé à la 8e

Genève a définitivement vu la partie lui échapper juste avant la pause, quand David Desharnais a pu reprendre tel un joueur de baseball un puck parti dans les airs devant la cage de Charlin. Car oui, c'est Stéphane Charlin qui a défendu la cage servettienne dès la 8e minute.

Sans que l'on en comprenne la raison, le titulaire Gauthier Descloux a rejoint le banc alors que tout semblait se passer normalement. Ennui musculaire à la suite de plusieurs arrêts en un laps de temps très restreint? Les Genevois n'ont pas pu fournir davantage d'informations pendant la partie.

Dans les rangs grenat, après deux victoires rassurantes, ce revers - le 16e cette saison - tire à nouveau le club vers le bas. Outre le souci entourant Gauthier Descloux, le capitaine Noah Rod n'est pas réapparu durant le troisième tiers.

Un Desharnais inspiré

Si ces deux défections peuvent être vues comme des circonstances atténuantes pour les Aigles, il n'empêche que les hommes de Pat Emond n'ont jamais été en mesure de faire dévier les Fribourgeois de leur route. La réduction du score de Benjamin Antonietti en fin de partie ne change rien à la lecture finale. Genève ne méritait pas davantage.

Du côté fribourgeois, ce succès permet de mettre fin à ce qui aurait éventuellement pu commencer à devenir une spirale négative. Mais bien emmenés par un David Desharnais inspiré et des jeunes (Marchon et Schmid) qui ont répondu présent, Gottéron peut s'offrir une pause méritée avant d'attaquer les huitièmes de finale de la Champions League.

ATS
Catégories
album_image
En ce moment
UrgentFOREIGNER