François Moubandje se sent prêt : « Mon passé pourra servir à aider l’équipe »

François Moubandje ©FC Sion
FC Sion
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

Le FC Sion a procédé ce mardi à la présentation officielle d’une de ses nouvelles recrues. Une recrue signée le même jour que Mario Balotelli et dont l’arrivée en Valais est passée un peu plus inaperçue. Il s’agit de François Moubandje.

Le FC Sion a présenté officiellement sa dernière recrue : François Moubandje. Il faut dire que le contrat du défenseur a été signé mercredi dernier, soit le même jour que celui d’un certain Mario Balotelli. Présent devant la presse pour la première fois mardi en tant que joueur de la formation valaisanne, le défenseur n'a pas souffert de la relative discrétion qui a entouré son engagement. « Je ne suis pas attaché à la gloire de toute manière. Et Mario mérite toute cette attention, ce n’est pas une superstar pour rien. » Bon camarade, François Moubandje se met volontiers en retrait. Pourtant son expérience pourrait s’avérer précieuse, lui qui comme Super Mario, a aussi évolué dans de nombreux pays dernièrement.

« Au départ je voulais plutôt rester à l’étranger, à condition d’y trouver une certaine stabilité. » François Moubandje

Autre comparaison : ce sont avant tout les mots des dirigeants sédunois qui l’ont convaincu de s’engager en Valais. « On discute avec Barth (ndlr: Barthélémy Constantin depuis longtemps. Au départ je voulais plutôt rester à l’étranger, à condition d’y trouver une certaine stabilité. Et finalement, l’opportunité de rentrer en Suisse s’est présentée. »

Se confronter au haut niveau

Latéral gauche de métier, le défenseur polyvalent espère faire parler de lui sur le terrain. Après des expériences en France, en Croatie et en Turquie, il se dit plus mature, prêt à assumer, du haut de ses 32 ans, un rôle de grand frère dans le vestiaire.

« On doit trouver le bon cocktail pour accompagner les bons jeunes qu’il y a dans ce club. Et qu’ils soient plus exigeants avec eux-mêmes. » François Moubandje

« On part pour aller se frotter à des équipes de haut niveau, dit-il. Ces expériences m’ont appris plein de choses. J’ai vécu plusieurs situations dans le passé et c’est comme ça que je pourrai aider l’équipe. On doit trouver le bon cocktail pour accompagner les bons jeunes qu’il y a dans ce club. Et qu’ils soient plus exigeants avec eux-mêmes. »

Le plaisir avant tout

Mettre son expérience au service du collectif, voilà l’ambition de François Moubandje qui n’oublie pas, au passage, ses aspirations personnelles. Et pourquoi pas un retour en équipe de Suisse. International à plus de 20 reprises avec la Nati, le nouveau joueur du FC Sion, ne ferme aucune porte. « Quand on est professionnel on pense à tout », affirme-t-il avec conviction.

« Bien sûr que l’équipe nationale reste dans un coin de ma tête. Mais si j’y reviens ça sera grâce à mes performances. » François Moubandje

Un appel de Murat Yakin n’est toutefois pas au sommet de ses priorités. « Le principal pour moi actuellement c’est de prendre du plaisir, surtout à mon âge. On dit que les carrières sont longues mais au final elles sont assez courtes. Bien sûr que l’équipe nationale reste dans un coin de ma tête. Mais si j’y reviens ça sera grâce à mes performances. » Intégré avec l’équipe première du FC Sion depuis vendredi dernier, François Moubandje n’était pas convoqué pour le match face à Bâle. Il espère être du voyage pour le prochain déplacement de la formation valaisanne, ce samedi à St-Gall.

HDC/YR
Thèmes liés à l'article
FootballFC SionSuper League
Catégories
Dossier FC Sion
album_image
En ce moment
SorryJUSTIN BIEBER