Forte hausse des saisies de cocaïne en 2021

Les saisies de cocaïne ont fortement augmenté au Maroc en 2021. Les cartels sud-américains utilisent de plus en plus le royaume comme plaque tournante vers l'Europe. (photo symbolique) ©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Maroc
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les saisies de cocaïne ont fortement augmenté au Maroc en 2021, représentant au total 1,43 tonne de poudre blanche, selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Celle-ci a interpellé plus de 100'000 personnes dans le cadre de la lutte anti-drogue.

La Sûreté nationale a traité plus de 80'000 affaires liées à la possession et au trafic illégal de drogues et de psychotropes, précisent les statistiques annuelles publiées cette semaine par la DGSN.

Parmi les quelque 103'000 personnes interpellées et déférées devant la justice, figuraient 261 ressortissants étrangers.

La principale découverte de cocaïne (1,35 tonne) a eu lieu le 18 octobre dans le port de Tanger (nord) en provenance du Brésil et à destination des ports d'Anvers (Belgique) et de Portbury (sud de l'Angleterre).

En 2020, la police marocaine avait saisi 132 kilos de coke, a rappelé la DGSN.

Plaque tournante

Depuis plusieurs années, la police marocaine multiplie les saisies importantes de cocaïne, les cartels sud-américains se servant du royaume comme d'une plaque tournante vers l'Europe.

Concernant les autres drogues, 191,16 tonnes de résine de cannabis ont été saisies, en recul de 12% par rapport à 2020, ainsi que trois kilos d'héroïne (-64%).

Le Maroc a été le premier producteur mondial de résine de cannabis en 2020, selon les Nations unies.

Le royaume a adopté en mai dernier une loi légalisant l'usage pharmaceutique et industriel du cannabis, qui entrera en vigueur après la publication de décrets d'application qui devront préciser notamment les zones géographiques concernées.

Les médias marocains ont fait état cette semaine de la découverte de 12 tonnes de stupéfiants - dont la nature n'a pas été précisée - dans un camion près de Tanger et de l'arrestation par la gendarmerie d'un baron de la drogue présumé.

Enfin, les services de la DGSN et de la Direction générale de la surveillance du territoire (DST) ont confisqué près de 1,5 million de cachets psychotropes, dont plus de 50'000 comprimés d' ecstasy, soit une hausse record de plus de 200% comparé à 2020.

ATS
Catégories