Fort danger d'avalanche dans les Alpes du Valais aux Grisons

les randonnées et descentes en dehors des pistes sécurisées sont fortement déconseillées. ©KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Montagne
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le danger d'avalanche est élevé dans les Alpes. L'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches a émis mercredi un niveau d'alerte de niveau 4 (danger fort) sur 5 pour le Valais, les Alpes bernoises jusqu'aux Grisons. Des stations ont partiellement fermé.

Des accumulations de neige soufflée se forment avec la neige fraîche et le vent de nord-ouest fort à tempétueux en altitude. Il faut s'attendre à des avalanches spontanées sèches surtout au-dessus d'environ 2600 mètres, écrit l'institut SLF dans son dernier bulletin quotidien de 17h. En dessous, des avalanches spontanées mouillées de moyenne et grande taille sont à attendre en raison de la pluie.

Le sommet de l'activité avalancheuse est attendu pendant la nuit de mercredi à jeudi, menaçant jusqu'aux voies de communication. L'Institut déconseille fortement les randonnées et descentes en dehors des pistes sécurisées.

Dans les autres régions alpines, notamment les Préalpes et le sud des Grisons, le danger se situe au niveau 3 (danger marqué). Là aussi, des avalanches mouillées ou spontanées peuvent se produire. Certaines peuvent de manière isolée entraîner avec elles les couches plus profondes du manteau neigeux et atteindre une grande taille, avertit SLF. La plus grande prudence est de mise pour le choix des itinéraires.

Stations partiellement fermées

Certaines grandes stations valaisannes ont partiellement fermé mercredi leurs domaines pour des raisons de sécurité, a indiqué Pierre Mathey, directeur des Remontées mécaniques du Valais (RMV) à Keystone-ATS. Les conditions météo marquées par un net redoux et d'intenses précipitations sont en effet exceptionnelles.

Il y a de fortes chutes de neige au-dessus de 2500 mètres et de la pluie en-dessous. Pour certains domaines de taille petite à moyenne, qui ne sont pas équipées de canons à neige ou selon leur enneigement, la pluie peut momentanément rendre les pistes impraticables. Mais pour le directeur de RMV, cette situation ne devrait pas durer plus d'un jour ou deux.

Dans les Préalpes vaudoises, il n'y a pas de danger particulier lié aux avalanches. "La neige est tassée. S'il y a des fermetures partielles de domaines, c'est en raison de la pluie et de la préparation des pistes", a expliqué Jean-Marc Udriot, administrateur délégué de Télé Leysin-Col des Mosses-La Lécherette. La situation devrait se normaliser dès jeudi.

Risque de crues

Selon Météosuisse, 20 à 40 millilitres de pluie sont attendus d'ici à la mi-journée de jeudi. La limite des chutes de neige se situe mercredi soir à 2200-2600 mètres. Des bourrasques de 90 à 130 km/h ont balayé le Säntis, le Titlis et le Jungfraujoch.

Les précipitations ajoutées à la neige fondue devraient amener de grandes quantités d'eau dans les rivières. Des crues dans le Jura et les Préalpes ne sont pas à exclure de mercredi à vendredi, met en garde SRF Meteo.

La situation devrait cependant se stabiliser au tournant de l'an: un temps ensoleillé et presque printanier est attendu pour le 1er janvier. Les températures pourraient atteindre jusqu'à 13 degrés. Mercredi, il faisait déjà 15,1 degrés à Stabio (TI).

ATS
Thèmes liés à l'article
AvalancheDangers naturels