Festival d’occasions manquées : Sierre s’incline contre Bâle à la maison

HC Sierre - HC Bâle ©Rhône FM
Hockey
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

Après 10 jours de pause, la reprise de Swiss League ne s’est pas déroulée de la meilleure des manières pour le HC Sierre. Battus 3-1 par Bâle, les pensionnaires de Graben ont payé cher leur inefficacité devant le but adverse. Ce n’est pas faute d’avoir essayé…

Le HC Sierre s’est cassé les dents sur le portier de Bâle mardi soir à Graben. Devant leur public, les Sierrois ont été battus 3-1. La faute donc à une très grande prestation d’Andri Henauer. Les responsabilités sont évidemment partagées, puisque pendant que le gardien bâlois multipliait les parades, les attaquants Rouges et Jaunes multipliaient les ratés devant le but adverse. Même en powerplay, c’était compliqué.

« On a peut-être voulu jouer trop bien, trop sexy. Ce soir ça ne voulait pas rentrer, tout simplement. » Eric Castonguay

Il a fallu attendre la 4ème situation spéciale pour voir un but des locaux. Tombé dans le 2ème tiers, à la 38ème minute, ce goal de Maxime Montandon ne suffira pas pour revenir. « On a eu énormément de chances », expliquait, un brin dépité, Eric Castonguay. Crédité d’une passe décisive sur le seul but de son équipe, le Canadien avait sa petite idée pour expliquer le manque d’efficacité en zone offensive. « On a peut-être voulu jouer trop bien, trop sexy. Ce soir ça ne voulait pas rentrer, tout simplement. »

Dans la bonne direction

« On a fait un bon match », relevait pour sa part l’entraîneur du HC Sierre, Yves Sarault. Questionné, lui aussi, sur l’efficacité offensive de ses joueurs, le coach se montre un brin plus nuancé que Castonguay dans l’analyse. « Trop sexy ? Peut-être. Mais on a quand même adressé près de 50 tirs au goal. Le gardien adverse tire son épingle du jeu mais dans l’ensemble c’était positif. » La défaite est acceptée sans trop de vagues. Le contenu était là, c’est ce qui importe, à en croire Yves Sarault. Au rang des bonnes nouvelles pour les pensionnaires de Graben, la feuille de match était cette fois bien remplie, au contraire de l’infirmerie. Depuis une dizaine de jours le championnat de Swiss League était en pause. De quoi soigner les bobos et récupérer certains éléments. Et ce n’est pas anodin dans une semaine chargée.

« Le groupe n’est pas tout à fait au complet mais ça vient gentiment. » Yves Sarault

Match de la St-Catherine contre les Ticino Rockets vendredi à Graben, derby face à Viège dimanche à l’extérieur. Dans cette phase, c’est important de pouvoir compter sur un maximum de joueurs. « Certains sont revenus au jeu mais ils ne sont pas encore en jambes. C’est pour ça que tout le monde à touché la glace ce soir. Casserini manque encore à l’appel et c’est une pièce maîtresse de notre défense. Le groupe n’est pas tout à fait au complet mais ça vient gentiment, conclut le coach. »

Mardi soir également, le HC Viège s’est incliné 3-2 à la maison contre Winterthour, après prolongation. Les deux formations valaisannes disputeront encore un match vendredi, chacune de leur côté, avant de se retrouver dimanche dès 17h45 à la Lonza Arena pour le troisième derby de la saison.

HDC
Thèmes liés à l'article
Hockey sur glaceHC SierreSwiss League
Catégories
Dossier HC Sierre