Fédérales 2023: l'UDC et les Vert'libéraux progressent

Selon le sondage publié mercredi, l'UDC consolide sa place de premier parti de Suisse, suivi par le PS (image symbolique). ©KEYSTONE/GAETAN BALLY
Baromètre éle..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

En vue des élections au Conseil national de 2023, seuls les Vert'libéraux et l'UDC progressent tandis qu'une légère perte est attendue pour les Verts, selon un sondage. Le parlement et le Conseil fédéral obtiennent dans l'ensemble de bonnes notes.

Par rapport à leur succès historique enregistré en 2019, les Verts perdent 1,5 point de pourcentage à 11,7%, selon ce sondage réalisé en ligne en décembre et publié mercredi par Tamedia et 20 minutes. A l'inverse, leurs pendants libéraux sont le parti qui enregistre la plus forte hausse (+2,4 points de pourcentage) à 10,2%.

L'UDC conforte quant à elle sa place de premier parti de Suisse à 27% (+1,4 point de pourcentage). Les autres partis n'enregistrent aucune hausse ou baisse statistiquement significatives. Le PS reste le second parti du pays (16,2%), suivi par le PLR (15,4%) et Le Centre (13,3%).

Ce sondage confirme les tendances dessinées par le Baromètre électoral de la SSR publié en octobre et qui prévoyait des hausses similaires pour l'UDC et les Vert'libéraux. Il prévoyait en revanche des pertes au sein du PLR et des intentions de votes stables pour les Verts. Les sondages sont des instantanées et de nouvelles tendances peuvent apparaître d'ici les élections.

Alain Berset en tête

Une majorité des personnes interrogées sont satisfaites avec le travail du gouvernement et du parlement: 56% se disent satisfaites ou plutôt satisfaites du parlement tandis que le Conseil fédéral récolte 65% d'avis favorables. La satisfaction l'emporte chez les partisans de tous les partis à l'exception de l'UDC. Ils sont 65% à être insatisfaits ou plutôt insatisfaits du parlement, une insatisfaction qui grimpe à 71% en ce qui concerne le Conseil fédéral.

Parmi les conseillers fédéraux, Alain Berset (PS) reste le mieux noté avec une moyenne de 4,33. Les partisans de son parti lui attribuent un 5,3 tandis que ceux de l'UDC un 2,67. Deux conseillers fédéraux n'obtiennent pas la moyenne: Ueli Maurer (UDC, 3,75) et Ignazio Cassis (PLR, 3,51). A noter que si M. Maurer se voit décerner un 5 par les partisans de son parti, M. Cassis ne reçoit qu'un 4,25 des siens.

Il ressort en outre du sondage que les principales forces politiques devraient continuer à être représentées au gouvernement. Seuls quelques participants se prononcent en faveur d'une coalition de centre-gauche ou de centre-droit. La formule magique actuelle ou une représentation des partis en fonction de leur force respective sont les deux variantes les plus souvent citées.

Le sondage a été réalisé en ligne du 8 au 9 décembre 2021 par 20 minutes et Tamedia en collaboration avec LeeWas. 19'324 personnes de toute la Suisse, dont 3808 Romands, y ont pris part. La marge d'erreur est de +/- 1,1 point de pourcentage.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus