Evolène s'offre une maison de santé pour éviter un désert médical

Evolène aura droit à son centre de santé ©Keystone-ats
Santé
Didier Morard
Journaliste

Evolène prend les devants pour faire face à la pénurie de médecins. Elle construira d'ici 2025 une maison de santé. Ce centre médical doit faire oublier le projet privé-public "Evolène Santé", au point mort depuis deux ans.

Projet d'envergure en vue à Evolène. La commune hérensarde a lancé dernièrement dans le bulletin officiel un appel d'offres pour la construction d'un centre de santé, d'une crèche / UAPE et d'une salle multi-usage. Pour la partie médicale, sept salles de consultation – quatre pour la médecine générale et trois pour le paramédical – sont prévues. Un espace dévolu aux dentistes est aussi imaginé. "Le concours d'architecture démarre maintenant pour un jugement prévu en mars 2022." Le projet passera ensuite devant l'Assemblée primaire, " indique Virginie Gaspoz, présidente de la commune d'Evolène. Ce projet – devisé à six millions de francs – fera l'objet d'une soirée d'information pour la population. La séance publique est prévue en novembre.

Désert médical

Ce centre de santé a pour vocation de combler le manque de médecins dont fait face Evolène. L'un des trois praticiens a pris sa retraite l'an dernier. Les deux autres – âgés de plus de 70 ans – n'exercent plus qu'à temps partiel.

"Evolène a toujours eu la chance d'avoir une tradition médicale."Virginie Gaspoz, présidente de la commune d'Evolène

Toutefois, l'inauguration de la maison de santé n'est pas prévue avant 2025. D'ici là, Evolène a prévu plusieurs mesures transitoires. "Certains médecins sont intéressés à intégrer la nouvelle structure, quand celle-ci sera construite. Ils sont aussi disposés à exercer dans des délais plus courts", précise Virginie Gaspoz.

Quid de la Vallée ?

Evolène n'est pas la seule commune à être confrontée à une pénurie de médecins. Les autres municipalités de la Vallée font face à la même problématique. Mais malgré des discussions à l'ACVH – l'Association des Communes du Val d'Hérens – aucun projet commun n'a passé la rampe.

"Quand on est seul, on a au moins la chance de pouvoir décider plus vite."Virginie Gaspoz

Toutefois, Evolène se montre ouverte à des accords intercommunaux. Elle accueillera aussi les patients des communes avoisinantes. Un service de médecins ambulants ou un transport des patients vers le centre de santé d'Evolène est à l'étude.

"Evolène Santé" mal-en-point

Ce projet de centre de santé met un terme à une autre saga, celle sur le projet de la société Ptarmigan SA. Derrière cette entreprise, un couple anglais qui voulait investir dans une structure hôtelière et médicale. La commune avait alors tenté de se greffer sur le projet pour faire des cabinets médicaux publics. "Ce partenariat privé-public n'est plus à l'ordre du jour compte tenu des différentes priorités des deux parties. Nous voulions aller plus vite pour combler le manque de médecins dans la commune", précise Virginie Gaspoz, qui affirme tout de même que le projet n'est pas pour autant mort.

DM
Thèmes liés à l'article
Catégories
Les articles les plus lus
A la Une