En Winkelried, le "Confédéré" s'oppose à l'aide à la presse

Victor Glassey Confédéré ©Rhône FM
Médias
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

Le paquet d'aide aux médias n'a pas que des partisans. Y compris au sein de la presse. En Valais, le "Confédéré", voix discordante, juge que ces mesures ne font que différer le problème et ne résolvent rien.

Les mesures d'aide à la presse qui seront soumises au peuple le 13 février sont loin de convaincre tout le monde. Même parmi les potentiels bénéficiaires quelques rares voix s'élèvent pour combattre ce paquet.

En Valais, c'est le cas du "Confédéré". L'hebdomadaire estime que ce déversement supplémentaire de 151 millions d'argent public ne va rien résoudre. Pour son président, Victor Glassey, le volume publicitaire qui s'est déplacé sur Google ou Facebook ne sera jamais récupéré. Le paquet soumis au peuple ne constituera qu'un emplâtre sur une jambe de bois. Seule solution : attaquer frontalement les GAFA, comme l'ont fait l'Australie ou la France.

Le "Confédéré" est le plus ancien journal valaisan, publié sans interruption depuis plus de 160 ans maintenant. Il s'appuie sur 1501 abonnés et des contributeurs bénévoles.

FG

Audios liés:

Victor Glassey
Thèmes liés à l'article
PresseConfédéréGAFA
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
NousJULIEN DORÉ