En Suisse, on randonne 199 millions d'heures par an

Les Suisses aiment faire de la randonnée et en font beaucoup: en 2020, ils y ont consacré 199 millions d'heures. (archives) ©KEYSTONE/SIMON MEIER
Loisirs
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La Suisse est un pays de randonneurs. La population est même devenue plus sportive: en 2020, 199 millions d'heures ont été consacrées à la randonnée, contre 37 millions en 2014, selon une analyse détaillée de l'étude Sport Suisse 2020.

Le "combiné helvétique", qui regroupe randonnée pédestre, cyclisme, natation, ski et jogging (cinq sports pouvant être pratiqués tout au long de la vie), occupe la tête du classement des sports les plus populaires. L'étude a porté sur 13'621 personnes âgées de dix ans et plus.

Comme dans la dernière enquête, il y a six ans, la randonnée arrive en première position. La part de la population suisse la pratiquant est passée de 44,3% en 2014 à 56,9% en 2020, a annoncé jeudi l'Office fédéral des sports (OFSPO).

Un randonneur sur dix a été en route de six à dix jours par an, à raison de trois à cinq heures à chaque fois. L'immense majorité (95%) des personnes qui pratiquent la randonnée le font sans encadrement, c'est-à-dire en dehors d'un club ou d'un groupe organisé.

Contrairement aux randonneurs, les cyclistes ont pratiqué leur sport plus souvent, mais pour une durée plus courte: 8% d'entre eux ont fait du vélo entre 21 et 50 jours par an, pour une sortie d'une à deux heures.

"Un sport de riches"

La popularité du golf et du tennis n'a que légèrement augmenté: ils sont aujourd'hui pratiqués respectivement par 2,3 et 5,4% de la population suisse, contre 1,8 et 5,2% en 2014. Chez les hommes, la part de joueurs de golf et de tennis de 60 ans et plus a connu une hausse significative. Par contre, la part de golfeuses âgées de 45 à 59 ans a légèrement diminué et la part des 30-44 ans jouant au tennis est plus faible qu'il y a six ans.

Pour chaque sport, les revenus des ménages ont été étudiés. Sans surprise, les amateurs de golf et de tennis appartiennent à la catégorie de revenus la plus élevée, avec plus de 9000 francs mensuels par ménage. La catégorie de revenus la plus basse (jusqu'à 5000 francs) est la plus représentée en gymnastique.

ATS
Les articles les plus lus