Egalité des primes pour les femmes

Tatjana Haenni, responsable du football féminin à l'ASF, a annoncé mardi la bonne nouvelle pour les joueuses. ©KEYSTONE/ALEXANDRA WEY
Football
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les joueuses de la sélection nationale recevront les mêmes primes que leurs collègues de l'équipe de Suisse masculine, a annoncé l'ASF. L'heure est à l'égalité, comme dans d'autres pays.

Les joueuses de la sélection nationale recevront les mêmes primes que leurs collègues de l'équipe de Suisse masculine, a annoncé l'ASF. L'heure est à l'égalité, comme dans d'autres pays.

Cette mise à niveau sera effectuée d'ici 2024 et concerne toutes les primes de performances découlant du sponsoring. Cela porte par exemple sur les bonus en cas de qualifications pour les compétitions majeures (Euro, Mondial) ou de victoires lors de celles-ci, a précisé mardi l'ASF devant les médias à Zurich.

L'augmentation des primes a été rendue possible par l'engagement du sponsor principal de l'ASF, Credit Suisse. En outre, le numéro 2 bancaire helvétique devient avec effet immédiat partenaire principal de la condidature suisse pour l'organisation de l'Euro féminin 2025.

Ajustement dans le droit à l'image

"Des primes identiques pour les équipes féminines et masculines expriment le fait que les performances exceptionnelles doivent être récompensées indépendamment du genre", a déclaré le CEO de Credit Suisse (Suisse), André Helfenstein.

Les joueuses bénéficieront aussi dès à présent d'un ajustement des indemnités pour les droits commerciaux, qui comprennent leurs engagements pour des spots publicitaires et les droits d'image, ainsi que l'a décidé le comité central de l'organisation faîtière du football suisse.

L'ASF procédera en outre à une adaptation des sommes qu'elle verse aux joueuses au titre de participation aux recettes octroyées par l'UEFA et la FIFA en cas de succès. Une allocation de compensation sera versée.

De surcroît, une participation financière provenant du fonds consacré aux joueurs sera versée dans le football junior et le football "de base" pour les femmes et les hommes ainsi que dans les centres de performance.

"Une nouvelle dimension"

L'ASF et Credit Suisse ont souligné leur ambition commune de renforcer la croissance du football féminin suisse. L'Euro 2025, pour autant que la candidature suisse aboutisse, doit y contribuer.

Dominique Blanc a parlé d'un "signal fort" en faveur du football féminin. "L'intérêt suscité par l'Euro féminin le mois prochain en Angleterre - auquel participeront les Suissesses - est impressionnant et nous conforte dans l'idée que nous pouvons également imaginer un tel coup de pouce pour le football féminin dans notre pays. Avec l'Euro 2025 dans notre pays, le football féminin suisse pourrait entrer dans de nouvelles dimensions", a-t-il relevé.

Plusieurs autres pays avaient déjà pris des mesures pour l'égalité des primes entre joueuses et joueurs. La fédération des Etats-Unis en particulier a dévoilé le mois dernier les détails d'une mise à niveau ambitieuse.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus