Edition des retrouvailles, le carnaval de Bâle 2022 a été propre

Le défilé du Morgenstraich, lundi à 04h00, a été le seul grand cortège organisé cette année. Les lanternes y ont été moins nombreuses que d'habitude. Les grands cortèges diurnes n'ont, eux, pas eu lieu en raison de la pandémie et du délai trop cou... ©KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Carnaval
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La carnaval de Bâle s'est achevé dans la nuit de mercredi à jeudi après trois jours de fête. Il a été le plus propre depuis une décennie, en raison du renoncement aux grands cortèges. Il s'agissait aussi de la première édition après deux ans de pause pandémique.

Hormis le traditionnel Morgenstraich, défilé nocturne d'ouverture du carnaval le lundi à 04h00, aucun grand cortège n'a été organisé cette année, le délai depuis la levée des mesures anti-pandémiques ayant été trop court et le canton se voulant prudent face au variant Omicron. Les cliques n'ont donc pas paradé avec leurs chars. Elles ont déambulé spontanément durant les "trois plus beaux jours (de l'année)", comme les Bâlois surnomment leur carnaval.

Cortège improvisé de petits chariots

L'interdiction des grands chars habituels a été contournée lundi après-midi avec un défilé de petits chariots tirés par des membres des cliques. Ce cortège non organisé a attiré plusieurs milliers de spectateurs. Les enfants ont, eux, eu droit à leur cortège du mardi après-midi.

Autre conséquence de la pandémie, les lanternes satiriques du plus grand carnaval de Suisse ont été moins nombreuses cette année. Certaines cliques ont même présenté les lanternes qu'elles avaient préparées pour l'édition 2020 annulée. Environ 390 cliques et "Guggemusik" étaient inscrites, soit 70 moins de moins que lors de l'édition 2019.

Moitié moins de déchets

Face à ce carnaval en version réduite, plus locale et moins touristique que d'habitude, le volume des déchets éliminés durant le carnaval a fondu de plus de la moitié par rapport aux dix dernières années: il n'a atteint que 108 tonnes, alors qu'il était de 240 tonnes en moyenne auparavant, voire 420 tonnes lors des éditions pluvieuses, indique le canton-ville.

Sur le plan de la sécurité, le carnaval de Bâle s'est révélé calme. Les secours et la police n'ont eu que peu de travail, ont-ils indiqué.

Rendez-vous le 27 février 2023

Côté météo, les Bâlois ont pu profiter de leur carnaval sous le soleil, mais aussi dans le froid en soirée et en matinée. Le prochain carnaval de Bâle est prévu du 27 février au 1er mars 2023. La manifestation est inscrite au patrimoine mondial culturel immatériel de l'UNESCO depuis 2017.

ATS