Dossier électronique du patient accessible à tous les Neuchâtelois

Image par défaut ATS ©RFM
Santé - NE
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Après les diabétiques en novembre dernier, l’ensemble des patients neuchâtelois pourra avoir un dossier électronique (DEP) dès lundi. Un accompagnement privilégié est prévu pour les personnes les moins à l’aise avec l'informatique.

"Le dossier santé permettra d'améliorer la coordination, la continuité et la qualité des soins", a déclaré vendredi Caroline Gallois-Viñas, responsable de la cellule cybersanté et à la tête de la structure du DEP du canton. Les patients auront accès à leurs données et pourront les compléter en précisant des allergies par exemple.

C'est le patient qui va définir aussi les droits d'accès et restreindre certaines données à un cercle restreint ou les garder confidentiel. "Les employeurs, les assureurs et et les autorités n'y auront pas accès", a ajouté Caroline Gallois-Viñas.

Haut niveau de sécurité

La plateforme possède un haut standard de sécurité avec 400 critères qui ont été certifiés par un organisme indépendant. "Les données - qui sont cryptées - sont hébergées en Suisse. Des tests d'intrusion ont été menés pour s'assurer de la fiabilité", a expliqué Caroline Gallois-Viñas.

Par rapport aux cabinets médicaux neuchâtelois, qui ont été hackés en début d'année, "on rajoute un haut niveau sécurité", a ajouté la responsable cybersanté. Pour entrer dans la communauté neuchâteloise DEP, les médecins ont dû mettre à jour leur système, avoir un antivirus et un pare-feu. "Si un médecin est hacké, on va lui couper l'accès à la plateforme", a expliqué Caroline Gallois-Viñas.

Pour créer un DEP, un processus entièrement en ligne est disponible sur le site dédié et sur le guichet unique pour les personnes à l'aise avec les outils informatiques. Pour les autres, un accompagnement de proximité est prévu avec des stands fixes d’enregistrement au sein du Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe).

Des stands mobiles seront aussi progressivement mis en place dans les cabinets médicaux, pharmacies, centres commerciaux et certaines communes. Des partenariats sont en cours de développement avec plusieurs associations de patients et des actions sont programmées avec des associations comme Pro Senectute, la Croix-Rouge ou la Ligue neuchâteloise contre le cancer.

Le système informatique interne du RHNe a été raccordé le 22 août à la plateforme MonDossier Santé. Lorsqu’un patient a un dossier électronique, les principaux documents relatifs à la prise en charge tels que la lettre de sortie de l’hôpital, l’ordonnance ou le rapport de physiothérapie sont automatiquement déposés dedans dans les 24 heures qui suivent leur validation.

Autres partenaires bientôt raccordés

Les travaux d’interconnexion se poursuivent avec d’autres prestataires de soins. Les résultats de laboratoire provenant d'Admed seront disponibles d’ici à la fin de l’année et le logiciel le plus utilisé par les cabinets médicaux neuchâtelois sera également raccordé dans les prochains mois.

"Il est important que les professionnels ne perdent pas la motivation pour des questions administratives - surtout dans un système où il y a surcharge", a déclaré Dominique Bünzli, président de la Société neuchâteloise de médecine. "Le raccordement des systèmes primaires est essentiel", pour éviter que les médecins ne doivent faire plusieurs opérations informatiques différentes.

Le 1er novembre 2021, le dossier santé s'est ouvert pour les diabétiques, avec une cinquantaine de prestataires de soins. Plus de 150 patients ont ouvert leur dossier électronique. Les quelque 400 documents déposés et 800 connexions sur la plateforme attestent d’une utilisation importante et régulière des professionnels de la santé mais aussi et surtout des patients.

Contrairement au reste de la Suisse romande, qui est affilié à la communauté Cara, Neuchâtel a préféré développer son propre projet pour y associer dès le début les prestataires de soins du canton. "Cela pourrait être déterminant pour que la population y adhère", a expliqué Laurent Kurth, conseiller d'Etat en charge de la santé.

mondossiersante.ch

ATS
Les articles les plus lus