Dix ans de l'accident de car à Sierre : "les premières minutes resteront gravées dans ma mémoire"

Reynold Favre ©Keystone-ats
Série
Didier Morard
Journaliste

Le 13 mars marquera le 10e anniversaire de l'accident d'autocar dans le tunnel autoroutier de Sierre. Cette semaine, Rhône FM revient sur cette tragédie avec ceux qui ont vécu de près ce drame. On commence ce lundi avec Reynold Favre, ancien commandant des pompiers de Sierre.

28 personnes, dont 22 enfants, décédées. C'est le terrible bilan de l'accident d'autocar survenu le 13 mars 2012 dans le tunnel autoroutier de Sierre. Ce soir-là, un bus ramenant des écoliers et leurs accompagnateurs en Belgique après un séjour de ski dans le Val d'Anniviers heurte de plein fouet une paroi du tunnel. Dix ans après ce drame, Rhône FM revient toute cette semaine sur cette tragédie avec ceux qui ont vécu de près cet accident. Ce lundi, l'ancien commandant des pompiers de Sierre, Reynold Favre se confie. L'homme est arrivé sur les lieux du drame quelques minutes seulement après 21H15, heure à laquelle l'autocar a heurté à près de 100 km/h la paroi du tunnel autoroutier.

"Je prends tout de suite contact avec l'ambulancier, qui va s'occuper du triage."Reynold Favre, ancien commandant des pompiers de Sierre

"Rien que quand on entend à l'alarme que c'est un car qui a tapé dans un mur, on se pose beaucoup de questions : qu'est-ce qu'on va trouver sur place ?", se souvient Reynold Favre. Le pompier sierrois progresse ensuite dans le tunnel jusqu'au lieu de l'impact : " Quelques voitures de police et une ambulance étaient déjà sur place. Je prends tout de suite contact avec l'ambulancier, qui va s'occuper du triage". Reynold Favre quittera le tunnel autoroutier en même temps que l'épave, vers 7 heures du matin.

" Les images qu'on a vues, on n'arrivera jamais à les effacer, par contre on doit apprendre à vivre avec."Reynold Favre

Quelques jours après ce drame, Reynold Favre a participé avec sa fille à la Course du soleil à Sierre, non loin du lieu de l'accident. "A la fin de la course, on s'est retrouvés à Goubing pour partager un repas. Soudain, les cris des enfants m'ont rappelé ceux qu'on avait entendus dans le tunnel. J'ai dû partir", explique Reynold Favre. Dix ans après ce drame, le pompier sierrois est parvenu à tourner la page : " Les images qu'on a vues, on n'arrivera jamais à les effacer, par contre on doit apprendre à vivre avec. Mais le deuil est quand même un peu fait dix ans après."

Le lien avec la Belgique

Une semaine après l'accident de Sierre, Reynold Favre s'est rendu en Belgique pour les cérémonies d'adieu. " Les commémorations m'ont permis de faire un travail pour continuer à avancer. C'était important de pouvoir rendre hommage à ces enfants et à leur famille", indique Reynold Favre, qui a été fait "Chevalier de la Couronne" en 2013 - une distinction reçue de la part de l'ambassadeur de Belgique en Suisse Jan Luykx.

"Depuis quelques temps, certains jeunes qui étaient dans le bus prennent contact via les réseaux sociaux."Reynold Favre

Les liens de Reynold Favre ne s'arrêtent pas à cette médaille, le Sierrois a gardé contact avec certaines familles de victime. "Depuis quelques temps, certains jeunes qui étaient dans le bus prennent contact via les réseaux sociaux. C'est gratifiant de savoir que des jeunes prennent contact avec nous alors qu'ils auraient peut-être voulu tourner la page. Généralement quand ils nous contactent, on ne parle pas de l'accident mais plutôt de ce qu'ils font dans la vie ", précise Reynold Favre, qui a tissé un lien très étroit avec le père de l'une des victimes de l'accident. Aviateur, le pompier l'a emmené pour un vol au-dessus du Val d'Anniviers : " On est partis de l'aéroport de Sion donc c'était aussi pour lui l'endroit où sa fille avait quitté le sol suisse. On a survolé l'Hôtel Weisshorn. Pour lui, c'était important de pouvoir faire ce vol."

Mardi, nous poursuivons notre série consacrée aux dix ans de l'accident d'autocar de Sierre. Le président du Conseil d'Etat de l'époque – et chef du Département des transports – Jacques Melly sera notre invité.

DM
Thèmes liés à l'article
Les articles les plus lus