Descente de Val Gardena: Hintermann 3e, Bennett s'impose

Keystone-ATS
Keystone-ATS

Niels Hintermann a pris la 3e place de la descente de Val Gardena. Le Zurichois de 26 ans n'a été battu que par l'Américain Bryce Bennett et l'Autrichien Otmar Striedinger.

La Suisse s'attendait à voir Beat Feuz sur la boîte, elle a eu Niels Hintermann. De plus en plus en confiance, le Zurichois de 26 ans s'affirme de plus en plus comme le numéro deux suisse en descente compte tenu des absences de Carlo Janka et Mauro Caviezel. Excellent 7e à Beaver Creek, Hintermann avait validé son ticket pour les JO aux Etats-Unis. En Italie, il a obtenu le deuxième podium de sa carrière après son improbable victoire dans le combiné de Wengen en 2017.

Solide tout au long de la piste, très rapide sur le bas, Hintermann a aussi parfaitement su profiter de son petit numéro de dossard (le 6). Mais deux hommes se sont montrés meilleurs que le Zurichois: Bryce Bennett et Otmar Striedinger, parti avec le numéro un.

Bryce Bennett a perpétué la tradition nord-américaine dans le Haut-Adige. On se souvient des trois victoires de son compatriote Steven Nyman (2006, 2012 et 2014) et de celles des Canadiens Manuel Osborne-Paradis (2009) et Erik Guay (2014).

Parmi les ténors de la discipline, seul Beat Feuz a plus ou moins tenu son rang. Mais après six podiums consécutifs en descente, sept si l'on compte sa médaille de bronze aux Mondiaux de Cortina, le Bernois a dû se contenter de la 5e place à 0''47. Mais les rivaux autrichiens de Feuz, Vincent Kriechmayr et Matthias Mayer, ont perdu des plumes. Le champion du monde en titre a terminé au 10e rang, alors que le double champion olympique n'a pris que la 12e place.

Alors qu'il comptait 0''20 de bonus avant le Ciaslat, "Kugelblitz" a cédé du temps dans cette partie atypique qui semble davantage taillée pour les athlètes de skicross.

Mais le plus frustré de cette course est à n'en pas douter Aleksander Aamodt Kilde. Grand favori de cette épreuve sur la Saslong, le quadruple vainqueur (2x en descente et 2x en Super-G) a commis une erreur avant d'entrer dans le Ciaslat alors qu'il possédait près de 0''90 au pointage intermédiaire avant le mythique passage.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
A la Une