Des projets « d’envergure » pour la commune de Crans-Montana

Un nouveau stade d'arrivée pour les compétitions de ski alpin devrait être prochainement construit. ©Keystone-ATS
Investissement

Les autorités ont présenté vendredi à la population deux projets qui seront réalisés ces prochaines années. Notamment le réaménagement du quartier des Barzettes, dans lequel est intégré le nouveau stade d’arrivée pour les compétitions de ski alpin.

Ce sont deux projets d’envergure pour Crans-Montana. Les autorités communales ont organisé vendredi soir à Chermignon-d’en-Bas une séance d’information pour les présenter à la population. Le premier est le projet de quartier multifonctionnel des Barzettes. Ce dernier comprend le nouveau stade d’arrivée pour les compétitions de ski alpin, mais aussi un hôtel, un parking ou encore un village de vacances.

Plusieurs dizaines de millions

Le budget de réalisation de ce projet s’élève à 100 millions de francs. À lui seul, le stade d’arrivée coûtera un peu moins 20 millions. « Il y a déjà au moins 5 millions de participation du Canton et de la Confédération, ce qui montre bien que c’est un projet d’importance nationale. Ensuite, il y a plusieurs manières de faire. Un projet « light », avec les deux derniers étages qui seraient construits en tubulaire lorsque ce serait nécessaire. Et un projet un peu plus conséquent avec les deux derniers étages également en dur » détaille Nicolas Féraud, président de la commune de Crans-Montana.

Nicolas Féraud : "Pour le stade, il y a plusieurs manières de faire"

Si la version « light » est retenue, l’Association des communes de Crans-Montana (ACCM) devra débourser 10 millions de francs, contre 15 millions en cas de projet complet.

Un stade d’arrivée « nécessaire »

La station de Crans-Montana est candidate à l’organisation des championnats du monde de ski alpin 2027, après un premier essai infructueux pour ceux de 2025. En cas de nouvel échec, la construction du nouveau stade d’arrivée serait-elle vraiment utile ? « Bien sûr ! Il n’est pas seulement utile, il est nécessaire. Au niveau de la sécurité, l’actuel stade d’arrivée nécessite de nouvelles solutions. D’abord parce que nos partenaires officiels pour le ski, la TV et la FIS, ont des exigences que nous ne parvenons plus à honorer. Je dirais même que le service de sécurité de la commune se pose beaucoup de questions sur ce bâtiment qui est en train de s’écrouler », répond Nicolas Féraud, qui ajoute que la mise à l’enquête du nouveau stade est espérée pour le printemps 2022.

Nicolas Féraud : "Le stade n'est pas seulement utile, il est nécessaire"

Le président de la commune précise aussi que CMA, la société de remontées mécaniques de Crans-Montana, a participé à l’ensemble du projet de réaménagement du quartier des Barzettes. La société possède une partie des terrains sur lesquels sera construite la nouvelle aire d’arrivée, ainsi que la totalité de ceux qui accueilleront l’hôtel, le village de vacances et le parking.

La renaturation du lac Grenon
Le second projet présenté vendredi est la renaturation du lac Grenon, la pièce maîtresse du « jardin urbain » qui relie les centres de Crans et Montana. Le budget s’élève ici à environ 4,5 millions de francs. Le lac sera nettoyé et ses rives seront revégétalisées. Parmi les principales difficultés : la pollution naturelle à l’ammonium, résultat de la décomposition de la tourbe, comprenez par là des matières organiques mortes. Une solution a été trouvée pour remédier à ce problème que rencontre tous les lacs d’altitude valaisans en raison du réchauffement climatique, qui provoque un manque d’oxygène dans l’eau :
Les explications de Fabrizio Raffaele, l'architecte responsable du projet
Fabrizio Raffaele ajoute que cette pollution naturelle avait rendu l’eau du lac Grenon impropre à la consommation. Des pontons flottants seront installés. Des activités nautiques comme la pêche, la baignade et le pédalo y trouveront également leur place.
FP
Thèmes liés à l'article
Crans-MontanaSki alpinCMA
Catégories