Dès lundi et par étapes, le port du masque ne sera plus requis

Les écoliers romands pourront mieux respirer dès lundi. ©KEYSTONE/GAETAN BALLY
Covid
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Dès lundi selon les cantons, les écoliers de Suisse romande seront libérés de l'obligation de porter le masque. Les cantons concernés se sont mis d'accord sur des allègements progressifs des mesures de protection, eu égard à l'évolution sanitaire favorable.

"Les enfants et les jeunes ont déjà payé un lourd tribut tout au long de cette crise. Il est donc nécessaire de pouvoir lever aussi rapidement que possible les mesures impactant la relation pédagogique et les apprentissages des élèves de la scolarité obligatoire", relève jeudi dans un communiqué la Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP).

De l’école primaire au cycle d’orientation, il est permis aujourd'hui de préparer un allègement par étapes, dès lundi, des mesures de protection qui avaient été mises en place à la rentrée de janvier, écrit la CIIP. L'obligation du port du masque sera levée d'abord pour les élèves du primaire, puis du secondaire.

Camps à nouveau possibles

Dès février toujours, la majorité des cantons n'interdira plus les camps et les sorties avec nuitées. La sécurité sanitaire sera assurée par un test préventif des participants, avant le départ.

La CIIP s'attend par ailleurs à des décisions au plan fédéral pour permettre des allègements également pour les apprentis et les étudiants.

Le calendrier de la levée des mesures est affiné en fonction des particularités régionales. A Genève, le masque ne sera plus obligatoire pour les élèves à l'école primaire et au cycle d'orientation à partir du lundi 21 février "seulement", soit au retour des vacances.

Les camps avec nuitées en Suisse seront autorisés par Genève à partir du 21 février.

Les autorités genevoises soulignent qu'"il est désormais démontré que les enfants jusqu'à 15 ans ne sont pas une population à risque, y compris avec Omicron".

Cesla Amarelle "optimiste"

Dans le canton de Vaud, le masque ne sera plus obligatoire en primaire dès lundi prochain, a annoncé la ministre en charge de la formation Cesla Amarelle. Les élèves du secondaire suivront le 19 février. Les camps scolaires sont à nouveau autorisés dès le 7 février.

"Nous avons désormais de bonnes raisons d'être plus confiants et optimistes (...) et nous en sommes heureux et soulagés", a déclaré Mme Amarelle.

La levée des restrictions concerne aussi les cours de sport et de chant. Les camps scolaires, camps de ski ou voyages, seront à nouveau possibles dès le 7 février dans l'obligatoire et le post-obligatoire.

Valais et Fribourg au diapason

En Valais, le masque ne sera plus obligatoire dès lundi prochain pour les élèves (mais restera comme en d'autres endroits obligatoire pour les enseignants). Les écoliers du secondaire suivront une semaine plus tard. La décision a été prise vu que la situation est "sous contrôle" aux soins intensifs, a déclaré le conseiller d'Etat en charge de la formation et de l'économie Christophe Darbellay.

Dès le 31 janvier également, les camps sportifs ou les sorties culturelles avec nuitées seront à nouveau autorisés.

Le canton de Fribourg abandonnera l'obligation de porter le masque en deux étapes. Les élèves de l’école primaire ne seront plus tenus de l'arborer dès lundi, alors que ceux du cycle d'orientation devront attendre le 14 février.

Les camps de ski et les autres activités avec nuitées sont autorisés depuis le 10 janvier.

Le canton de Berne de son côté a décidé que le placement en quarantaine de classes entières ne sera plus possible dès lundi. Les écoles pourront, en cas de besoin, passer à l'enseignement à distance.

Là aussi, il a été observé qu'avec Omicron, un allègement des mesures s'imposait. Les autorités bernoises recommandent toujours aux parents de tester leurs enfants en cas de symptômes.

ATS