Des aides pour les locataires de vignes victimes de grosses pertes

Vendanges mildiou vigne © Rhône FM
Viticulture
Estelle Daven
Journaliste RP

Les locataires de vignes victimes d'importantes pertes pourront demander une baisse de loyer cette année. Dans un communiqué, la Chambre valaisanne d'agriculture estime que les dégâts causés par le mildiou en 2021 entrent dans la catégorie d'évènement extraordinaire.

Les locataires de vignes valaisannes pourront demander une réduction de loyer cette année en cas de perte totale de la production.
C'est ce qu'affirme ce jeudi la Chambre valaisanne d'agriculture. La CVA explique que selon la loi fédérale, les incidents climatiques ne donnent généralement pas droit à une réduction du loyer, ou fermage. Le gel, la grêle, la sécheresse, de fortes pluies sont des risques naturels que le producteur doit assumer. Mais des exceptions existent. Par exemple lorsque le rendement habituel est diminué temporairement et dans de fortes proportions à la suite d'un événement naturel extraordinaire.
La CVA estime que les dégâts causés par le mildiou en 2021 sont justement extraordinaires. Elle juge donc que la perte totale de la production sur une parcelle peut justifier une réduction du fermage pour cette année.

Catégories