"Dernière chance" pour les civils d'évacuer l'Est de l'Ukraine

Les autorités ukrainiennes ont appelé la population à évacuer l'Est du pays, par crainte d'une offensive majeure de l'armée russe. (photo symbolique) ©KEYSTONE/AP
Ukraine
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les jours à venir seront pour les civils de l'Est de l'Ukraine "la dernière chance" d'évacuer la région, ont averti jeudi les autorités locales sur fond de crainte d'une offensive majeure de l'armée russe.

"Les prochains jours sont peut-être la dernière chance pour partir. Toutes les villes libres de la région de Lougansk sont sous le feu ennemi", a alerté sur Facebook son gouverneur, Serguiï Gaïdaï, indiquant que les Russes "étaient en train de couper toutes les voies possibles de sortie".

"N'hésitez pas à évacuer", a-t-il martelé, après avoir assuré plus tôt sur Telegram que les autorités "n'autoriseront pas de deuxième Marioupol", en référence à cette ville portuaire du sud de l'Ukraine assiégée et dévastée par l'armée russe depuis fin février.

Evacuations "compliquées"

La situation à Roubijne et Popasna, deux villes de la région de Lougansk, "se déteriore", a-t-il ajouté. "Les évacuations sont compliquées" et "il n'y a pas un hôpital de la région qui soit toujours intact".

"Nous sortirons des gens par autocars jusqu'au dernier jour, jusqu'à ce que les Russes lancent une attaque", a-t-il toutefois dit.

Une personne a été tuée dans un bombardement jeudi matin à Kreminna, une ville de 20'000 habitants située à 25 kilomètres au nord-ouest de Severodonetsk, a enfin annoncé M. Gaïdaï.

Les autorités ukrainiennes appellent depuis plusieurs jours les habitants de l'est du pays à évacuer la région au plus vite, insistant qu'en cas d'offensive russe les civils toujours sur place allaient "risquer la mort".

Moscou a, de son côté, dit vouloir repositionner ses forces pour concentrer ses efforts sur la "libération" du Donbass, dans l'est de l'Ukraine, où des séparatistes prorusses affrontent l'armée ukrainienne depuis 2014.

ATS
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
HumanTHE KILLERS