Depuis 20 ans la HES-SO Valais-Wallis mène des activités d'impression 3D

Efrain Carreño-Morelli ©HES-SO Valais-Wallis
Innovation
Didier Morard
Journaliste

Depuis 20 ans, la HES-SO Valais-Wallis imprime des pièces en 3D. Une activité qui a débuté avec l'arrivée en Valais du professeur Efrain Carreño-Morelli.

La Haute Ecole d'Ingénierie (HEI) de la HES-SO Valais commémore les 20 ans des impressions 3D en Valais. Les activités de fabrication additive ont débuté en 2001 avec l'arrivée du professeur Efrain Carreño-Morelli, qui avait exploré les technologies d’impression 3D par laser et jet d’encre à l’EMPA, le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche. Vers 2010, la HEI encourage les projets dans le domaine et investit en infrastructure : imprimante prototype en 2013, puis une autre en 2017. Dès lors la Haute Ecole d'Ingénierie s'est faite un nom dans les pièces en matériaux ultradurs, magnétiques, super élastiques ou à mémoire de forme.

DM/C
Thèmes liés à l'article
HES-SO Valais-WallisHES-SOInnovation
Catégories