Dépôt d'une initiative demandant 100 millions pour le sport

Keystone-ATS
Keystone-ATS

L'initiative vaudoise pour le sport a abouti avec le double de signatures requises. Jeudi, 24'304 paraphes ont été remis à la chancellerie cantonale à Lausanne. Le texte demande au canton de consacrer 100 millions de francs annuels au sport.

Les débuts ont été difficiles, mais la récolte de signatures se termine finalement sur un succès. "Le résultat est très bon. Au départ, ce n'était pas gagné, mais nous sommes surpris en bien", a expliqué à Keystone-ATS Sergei Aschwanden, l'ancien judoka et actuel député PLR qui préside le comité d'initiative.

L'initiative "Pour une politique sportive vaudoise ambitieuse", aussi appelée initiative 1% pour le sport, demande que le canton consacre davantage de moyens au sport sous toutes ses formes. Ces 100 millions iraient aux clubs, associations et autres organisateurs de manifestations ainsi qu'aux communes pour les infrastructures sportives ou pour la mise sur pied de camps scolaires.

Montant raisonnable

Actuellement, le canton consacre au sport et à l'activité physique moins de 0,1% de son budget, soit environ 8,5 millions de francs par année. Les 100 millions correspondent grosso modo à 1% du budget cantonal, un montant "raisonnable", estime Sergei Aschwanden.

Les paraphes ont été récoltés grâce à l'engagement du sport associatif, notamment au travers de l'association faîtière Sport Vaud. Les initiants n'ont pas cherché le soutien des partis, un choix délibéré, même si le comité d'initiative était composé de membres de tous les groupes au Grand Conseil. Le socialiste Sébastien Cala, ancien sauteur à ski, occupe la vice-présidence.

Soutien à négocier

"Tout le monde est unanime à demander un soutien plus conséquent pour le sport", explique Sergei Aschwanden. Reste à savoir quels montants il convient de lui allouer. "Des discussions vont avoir lieu", dit-il. Le Conseil d'Etat pourrait directement augmenter son budget pour le sport, voire proposer un contre-projet. Le texte pourrait aussi être soumis tel quel au vote de la population.

Cette initiative n'est pas une première en Suisse romande. En septembre dernier, un texte semblable avait abouti dans le canton de Neuchâtel, demandant que 1% du budget cantonal - soit environ 20 millions de francs - soit consacré au sport. Une démarche dont les Vaudois se sont inspirés: "cela nous a mis la puce à l'oreille. Car depuis cinq ans, les choses avançaient très lentement dans le canton de Vaud", a ajouté Sergei Aschwanden.

ATS
Catégories