A Davos, une "Maison des crimes de guerre russes"

Les crimes de guerre présumés perpétrés par la Russie en Ukraine sont montrés dans une exposition en marge du Forum économique mondial (WEF). ©KEYSTONE / GIAN EHRENZELLER
WEF 2022
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La Maison russe pendant le Forum économique mondial (WEF) était toujours bien positionnée dans l'artère qui mène au site de la réunion. Cette année, elle est remplacée par une "Maison des crimes de guerre russes".

Lundi, dans son discours par vidéo devant les participants, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a même mentionné celle-ci. Devant cette "Maison", le changement est clairement affiché.

A l'intérieur, des photos des crimes perpétrés en Ukraine défilent sur des écrans. Une exposition montée pour montrer aux puissants venus dans la station grisonne l'étendue des violations des droits de l'homme.

Presque en face, un volume plus important encore a été attribué à une "Maison de l'Ukraine". De nombreuses discussions y sont organisées, pour renforcer aussi l'importance donnée cette année par la rencontre de la station grisonne à ce pays.

ATS
Les articles les plus lus