David Vernaz: «Avec le contingent à disposition, Sion doit proposer du meilleur football»

FC Sion ©Keystone-ATS
Football
Christophe Moreillon
Journaliste sportif RP

Le FC Sion boucle son année 2022 à domicile. Avant la Coupe du Monde et la longue hibernation du championnat suisse, le club valaisan accueille Saint-Gall à Tourbillon (18h00). Un match important pour clore un premier tour en dents de scie.

Une dernière sortie pour la route avant plus de deux mois de pause. À quelques jours du coup d’envoi de la Coupe du Monde au Qatar, le FC Sion fait face à son ultime rendez-vous de l’année 2022. Il accueille ce samedi à Tourbillon le FC Saint-Gall pour le compte de la 16ème journée de Super League (18h00).

Gare au pressing saint-gallois

«Il va falloir être bon pour faire des points. On connaît Peter Zeidler, on sait que les Brodeurs vont venir fort au pressing d’entrée», se projette notre consultant David Vernaz. «Si on regarde le classement à l’heure actuelle, on se rend compte que le FC Sion est 6ème mais qu’il pourrait bien passer l’hiver sur le podium en cas de succès. Pour y parvenir, j’espère voir une équipe offensive. Attendre et laisser jouer les Saint-Gallois ne serait pas la bonne solution.»

«Je ne sais pas si Tramezzani est capable de jouer de manière plus offensive mais il a l’effectif pour.» David Vernaz

Voir une équipe sédunoise conquérante, à l’attaque, capable d’enflammer Tourbillon. Cette envie est unanime. Partagée par l’ensemble des supporters et des suiveurs du club sédunois. Répétée depuis des semaines, des mois, peut-être même des années. «Je ne sais pas si Tramezzani est capable de répondre à cette attente mais il a en tout cas l’effectif pour», affirme notre consultant. «Avec ce contingent, Sion doit produire du meilleur football. Aujourd’hui, on a l’impression qu’ils jouent avec le frein à main derrière. Il faut mettre plus de vitesse, jouer dans la verticalité, arrêter de spéculer en contre. On sait que Paolo est italien, que le catenaccio fait partie de lui. Qu’il le fasse à l’extérieur, je m’en fous. Mais à Tourbillon, on doit être plus conquérants.»

Match à double tranchant

Après quinze journées de championnat, le bilan des Valaisans est parfaitement neutre. Cinq victoires, cinq nuls, cinq défaites. Vingt buts marqués, vingt-et-un encaissés. «Dresser un bilan de ce 1er tour est compliqué. Je le qualifierais de mitigé», poursuit David Vernaz. «Il y a eu de bonnes choses. Des renforts qui ont amené quelque chose. Des victoires et quelques prestations encourageantes mais aussi plusieurs couacs. Prenez le match contre Zurich il y a deux semaines. Il y a ces épisodes avec la VAR mais Sion a été lamentable ce jour-là. Cette équipe souffle trop le chaud et le froid. Il y a eu trop de gros travers ces dernières semaines. On pourrait être tranquille aujourd’hui et on se retrouve finalement avec ce match à double tranchant contre Saint-Gall. Soit on passe les Fêtes dans la sérénité en étant sur le podium, soit on se remet dans la galère et on se retrouve à cogiter pendant deux mois…»

«Pour moi, Stojilkovic est indispensable au FC Sion.» David Vernaz

Le FC Sion abordera peut-être ce dernier rendez-vous de l’année en accusant une certaine fatigue au niveau des organismes. La faute à cette soirée prolongée vécue mercredi à Wil pour valider son ticket pour les quarts de finale de la Coupe de Suisse. «Il y a suffisamment de joueurs frais pour que l’entraîneur puisse faire tourner et qu’il aligne une équipe la plus compétitive possible. Des gars qui ont faim de montrer ce qu’ils valent.» S’il a joué l’ensemble de la rencontre de la rencontre en milieu de semaine, Filip Stojilkovic fait partie de cette deuxième catégorie. Toujours meilleur buteur valaisan de l’exercice, l’attaquant a été poussé sur le banc par Mario Balotelli ces dernières semaines. «Pourtant, c’est un joueur hyper important. C’est un gars qui se bat, qui a la hargne, qui se dépense sans compter. Balotelli, je pense qu’il a montré qu’il ne voulait pas jouer seul en pointe. Il veut évoluer un cran plus bas pour faire le jeu. Dans ces conditions, il faut un mec devant lui pour créer des espaces, aller au pressing sur les défenseurs adverses. Pour moi, Stojilkovic est indispensable au FC Sion.»

Sur le banc au coup d’envoi des trois dernières journées de Super League, le numéro 17 retrouvera-t-il une place dans le onze pour ce dernier match de l’année 2022? Réponse aux environs de 17h00 au moment où les compositions seront dévoilées. Ce match entre le FC Sion et le FC Saint-Gall sera à suivre en direct dès 18h00 sur Rhône FM.

CM
Thèmes liés à l'article
FootballFC SionSuper League
Catégories
Dossier FC Sion