Credit Suisse se retire de neuf Etats africains

Les clients de gestion de fortune concernés, totalisant une masse sous gestion de 2,5 milliards de dollars, seront repris par le géant bancaire britannique Barclays. Ce retrait s'inscrit dans le cadre d'une revue stratégique de Credit Suisse.  (ar... ©KEYSTONE/URS FLUEELER
Banques
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Credit Suisse se retire en tant que gestionnaire de fortune de neuf Etats africains, dont le Nigeria et le Kenya. Les clients, dont les avoirs sous gestion représentent au total 2,5 milliards de dollars, doivent être repris par la banque britannique Barclays.

L'établissement zurichois a signé un contrat avec son homologue britannique pour la reprise par cette dernière des clients de la banque privée.

"Credit Suisse a signé un accord de recommandation de clients de banque privée avec Barclays dans le cadre du plan de retrait de 9 marchés de gestion de fortune non-clés, principalement en Afrique subsaharienne, à l'exclusion de l'Afrique du Sud", a précisé vendredi un porte-parole du numéro deux bancaire helvétique auprès d'AWP, suite à une information de l'agence Bloomberg. Ce retrait avait été "annoncé en novembre 2021 dans le cadre de la revue stratégique du groupe".

Dans le détail, la banque aux deux voiles quitte le Botswana, le Ghana, la Côte d'Ivoire, le Kenya, l'Ile Maurice, le Nigeria, les Seychelles, la Tanzanie et la Zambie.

ATS
Catégories