Covid: semaine de vaccination lancée - Espoir d'"un dernier sursaut"

"Cent cinquante vaccinations de plus signifient une personne de moins aux soins intensifs", a souligné Guy Parmelin. ©KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Coronavirus
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les sept membres du Conseil fédéral ont lancé lundi matin la semaine nationale de vaccination par des appels vidéo sur Twitter. Ils ont rappelé que l'inoculation permet de sortir de la pandémie et représente un signe de solidarité avec les personnes vulnérables.

"Chaque nouvelle vaccination est un succès", a dit le président de la Confédération Guy Parmelin en lançant la semaine sur la Place fédérale à Berne. "Cent cinquante vaccinations de plus signifient une personne de moins aux soins intensifs", a-t-il souligné.

"Nous n'avons pas d'alternative: seule la vaccination peut nous aider à sortir de cette pandémie", a insisté le président de la Confédération, qui a "appelé chacun à réfléchir". Il était entouré du conseiller d'Etat bernois en charge de la santé Pierre Alain Schnegg et d'artistes participant à la semaine dans le cadre de la tournée "Back on Tour".

Vaccination = moins de nouveaux cas

"Avec le début de la saison froide, nous assistons à une remontée du nombre de cas de Covid-19, et il devient plus difficile de contrôler les transmissions", a relevé M. Parmelin. "Les chiffres sont têtus", a-t-il ajouté: "Plus il y a de gens vaccinés dans une région, moins l'incidence de nouveaux cas est élevée".

Les jeunes seront la plupart du temps épargnés par le Covid-19, mais beaucoup d'autres n'auront pas cette chance, comme les personnes âgées, les malades chroniques ou les immunodéprimés. "Faites-vous vacciner pour protéger les autres", a-t-il exhorté. La mesure est sûre, a été utilisée des milliards de fois et est de grande qualité.

Le ministre de la santé Berset a exprimé sur Twitter l'espoir qu'il s'agissait du "dernier sursaut dans la lutte contre la pandémie", qui sévit depuis 20 mois et devient "vraiment difficile".

"Aidez-nous"

La ministre des sports Viola Amherd a attiré l'attention sur les avantages pour les personnes vaccinées: "Grâce à la vaccination, nous pouvons à nouveau nous déplacer librement, à l'intérieur ou à l'extérieur, pour faire du sport, lors de compétitions, dans des clubs ou des réunions sociales. Et nous pouvons nous réjouir d'une "saison de ski sans souci".

Le ministre des finances Ueli Maurer a dit qu'il respectait bien sûr les raisons personnelles de ne pas se faire vacciner. Mais peut-être que ceux qui n'ont pas encore été vaccinés pourraient revoir leur décision, a-t-il ajouté. "Nous voulons tous sortir de cette situation le plus rapidement possible".

"Nous voulons tous revenir à la normalité", a renchéri sa collègue du département de Justice et Police Karin Keller-Sutter. Les dix-huit derniers mois ont été difficiles pour tout le monde, surtout pour les entreprises et les employés, a-t-elle déclaré. "La Suisse a en main la possibilité de mettre fin à la pandémie".

Grâce à la vaccination, les réunions privées, comme les anniversaires ou les mariages, sont à nouveau possibles, a souligné la ministre des Transports Simonetta Sommaruga.

Encore trop de malades à l'hôpital

Bien que les moyens de se protéger soient là, beaucoup trop de personnes doivent encore être traitées à l'hôpital ou meurent du Covid-19, selon le ministre des Affaires étrangères Ignazio Cassis. Il a également appelé les Suisses à se faire vacciner.

Sous la devise "Chaque vaccination compte", des manifestations sont prévues cette semaine dans tout le pays, comme des concerts, un village de vaccination à la gare de Zurich, des inoculations dans les bus, les trams, un bateau sur le Rhin ou sous hypnose.

Appel des présidents de partis

Les présidents de six partis ont signé ensemble un appel à se faire vacciner. "Nous voulons toutes et tous sortir des mesures liées au coronavirus. Participez vous aussi à l’effort commun (...). La Suisse a besoin de votre soutien", écrivent les présidents du PS, du PLR, du Centre, des Verts, des Vert'libéraux et du parti évangélique.

ATS
album_image
En ce moment
Back in BlackAC DC