Constitution : le Haut-Valais sera protégé au gouvernement, un peu seulement à la députation

La Constituante s'est attaqué au chapitre des autorités ©Keystone-ats
Droit cantonal
Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

La constituante s'est attaquée ce jeudi aux dispositions générales concernant les autorités cantonales. Le chapitre règle notamment les procédures d'élections. Ce sera un gouvernement à 7, élu à la proportionnelle et un Grand Conseil sans garantie de représentation haut-valaisanne, ou presque.

Il n'y aura pas de protection de la minorité haut-valaisanne pour les élections des députés. Les constituants ont rejeté, ce jeudi, le principe d'une garantie de cinq sièges au minimum par circonscription électorale. Ils ont toutefois fait un pas vers la minorité germanophone.

La majorité a en effet suivi l'amendement déposé par le SVPO et le Centre, consistant à répartir les sièges entre circonscriptions en proportion de la population suisse résidente, comme actuellement. Et non pas en fonction de la population résidente, comme proposé par la commission de 2e lecture.
Avec un taux de résidents étrangers largement inférieur dans le Haut-Valais, en comparaison avec le Valais francophone, cette prise en compte des seuls résidents suisses offre un poids plus élevé aux Haut-Valaisans.

Election du Conseil d'Etat : on change tout

Pour le Conseil d'Etat en revanche, les constituants ont choisi de faire passer de cinq à sept, le nombre d'élus au gouvernement.
Chacune des trois régions devra obligatoirement être représentée pour une élection qui ne se fera plus au système majoritaire mais à la proportionnelle, option qu'ont jusqu'au bout refusé les constituants des familles "C".

CH
Thèmes liés à l'article
ConstitutionConstituanteHaut-Valais
Catégories
Les articles les plus lus