C'est une plaie pour beaucoup : la saison du rhume des foins ne saurait tarder

Les pollens des noisetiers sont les premiers à provoquer des allergies ©rfm
Santé
Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

C'est un calvaire pour beaucoup et lorsqu'il démarre, c'est pour un bout de temps. Le rhume des foins est en passe de refaire son apparition. La faute aux noisetiers dont les bourgeons sont déjà à bout touchant.

Avec des températures relativement basses, le Valais est encore épargné mais les bourgeons qui annoncent les pollens ne vont pas tarder à semer le trouble pour celles et ceux qui y sont allergiques.
Dans plusieurs cantons, Tessin en tête, les noisetiers sont à la fête. En cause: le mercure qui a déjà fait fleurir les arbres. Il suffit en effet d'un brin de soleil et d'un mercure en-dessus de 5 degrés pour que les chatons de noisetier se mettent à éclore. Ce qui se produit dans des endroits protégés du vent, avertit le Centre d’allergie suisse.
Pour l'instant, le niveau de concentration de pollen dans l'air est qualifié de faible à la station de Viège mais des allergènes peuvent "se trouver dans l’air, même si ce n’est qu’en faible concentration", avertit le centre dans un communiqué.

CH/NT/c
Thèmes liés à l'article
Santé AllergiesPollens
Catégories