«C’est la Coupe de Suisse, un miracle peut arriver!» Emilie Varone croit à l'exploit face à Zurich

Emilie Varone ©Rhône FM
football
Justin Grept
Responsable des sports

Le FC Sion féminin veut créer l'exploit en Coupe de Suisse. En huitième de finale, les Valaisannes sont opposées au FC Zurich Frauen, leader de Women's Super League.

En football, le FC Sion féminin est prêt pour l’exploit, samedi. Ce week-end, les filles de David Vernaz mettent leur championnat de Ligue nationale B entre parenthèse, puisque la Coupe de Suisse est à l’honneur. Au stade des huitièmes de finale, elles se frotteront au FC Zurich Frauen.

La confiance règne à Zurich

Une équipe qui est en forme ! Les Zurichoises sont en effet leader de Women’s Super League, avec la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat. Suffisant pour porter l’étiquette de favorites de cette confrontation. Et aussi permettre aux joueuses du FC Sion féminin de jouer un match de gala….tout en gardant un esprit de compétition. «C’est vraiment une chance pour nous ! On se réjouit de les accueillir», lance la défenseure sédunoise Emilie Varone.

«Ce sera un match difficile, notamment sur le plan physique, face à des filles qui sont plus entrainées que nous.» Emilie Varone

«Ce sont les meilleures joueuses de Suisse ! On espère évidemment les faire douter, voire plus. C’est la Coupe de Suisse, un miracle peut arriver. Je pense que ce sera un match vraiment difficile, notamment sur le plan physique, face à des filles qui sont beaucoup plus entrainées et plus expérimentées que nous.»

Un match-évènement

Une mission d’autant plus difficile que Zurich est en confiance. Les joueuses alémaniques ne comptent qu’une seule défaite cette saison, en sept rencontres de championnat. Une défaite 2-1 concédée… samedi dernier face à Aarau. Le FC Sion féminin peut-il profiter de la brèche pour créer l’exploit ? «Peut-être, on ne sait jamais. C’est possible qu’elles arrivent moins confiantes» espère Emilie Varone. Même si la joueuse de 25 ans avoue que les résultats des Zurichoises n’alimentent pas forcément les discussions du vestiaire valaisan. «Non, ce n’est pas une habitude chez nous. Après, ce match est un évènement dans notre saison, même dans notre carrière de joueuse.»

«Valérie et Maeva seront décisives dans notre prestation de samedi grâce à leur expérience du haut niveau.» Emilie Varone

Un évènement à côté duquel aucune Sédunoise ne veut passer. Remontées à bloc, elles se disent prêtes à tout donner sur le terrain. Avec en cheffes de fil, les leaders techniques et tactiques que sont Valérie Gillioz et Maeva Sarasin. L’expérience des deux anciennes joueuses du Servette-Chênois sera très précieuse, selon Emilie Varone. «On a une chance incroyable de pouvoir compter sur elles. Elles ont déjà une grande expérience de la vie, parce qu’elles sont plus âgées que la plupart d’entre nous. Et elles ont surtout une grande expérience sur le terrain, au plus haut niveau suisse. Elles seront décisives dans notre prestation de samedi. Si on a toutes notre rôle à jouer, grâce à Valérie et Maeva, nous sommes meilleures. Elles nous parlent, nous replacent. C’est important.»

Noépromu en LNB, le FC Sion féminin a beaucoup appris
Le FC Sion féminin veut créer l’exploit, samedi en Coupe de Suisse. Les filles de David Vernaz affrontent en huitième de finale le FC Zurich Frauen. Cette rencontre aura lieu samedi à 18h du Stade St-Germain de Savièse.
«Franchement, depuis le début de la saison, notre évolution est assez incroyable» Emilie Varone
JG
Thèmes liés à l'article
FootballFC Sion fémininCoupe de Suisse
Catégories