Centres SIPE du Valais : les consultations en augmentation, la prévention de la violence renforcée

Les centres SIPE développent la prévention de la violence et des abus envers les jeunes ©vs.ch
Prévention
Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

La pandémie a pesé sur les appels à soutien enregistrés l'an dernier dans les centres SIPE du Valais. Le constat a été relevé mardi soir à Sierre, lors des assises annuelles de la Fédération. Pour faire face à cette tendance, l’éducation en santé sexuelle va bénéficier de renforts.

Près de 36'000 personnes ont bénéficié l'an dernier d'un appui ou d'un accompagnement par les centres SIPE (Sexualité Information Prévention Education).
Si le nombre de bénéficiaires est parfois en baisse dans les centres par rapport à 2019, ce n’est pas le cas du nombre de consultations qui, lui, a augmenté de presque 10 pourcents.
Ces chiffres rappelés mardi soir en assemblée générale démontrent un besoin marqué pour 2021 qui a poussé certaines personnes à venir davantage en consultation, au vu de la complexité de leur situation. Ce phénomène, les centres SIPE l'attribuent en partie à la perte de repères, due peut-être au climat anxiogène de longs mois durant, à l’isolement crée par les confinements, à un manque de ressources financières ou familiales, aux difficultés d’accès à certains loisirs ou rencontres permettant de se ressourcer. Au vu des changements précités, l’éducation en santé sexuelle bénéficie de 5 nouvelles collaboratrices spécialistes en santé sexuelle et d’une coopération avec des équipes externes.

Mieux prévenir la violence et les abus auprès des jeunes

L'année 2021 a également été marquée par la rapide mise en place d'une prévention accrue des violences et des abus auprès des jeunes, grâce à un budget du DSIS (Département de la sécurité, des institutions et du sport) et à un mandat du DEF (Département de l’économie et de la formation).
Un programme de formation et de sensibilisation à la santé sexuelle pour le personnel des structures de la petite enfance et de l’enfance est désormais disponible.
Les élèves de 4H bénéficient d’un nouveau programme de 2 périodes qui a pour but de renforcer leurs réflexes de prudence dans les situations de la vie quotidienne, d’élargir leurs connaissances sur leur corps, de pouvoir nommer des personnes de confiance, de développer le respect mutuel et de promouvoir une utilisation réfléchie des nouveaux médias.
En 11e année de scolarité obligatoire, le programme "Sortir ensemble et se respecter" axe ses objectifs sur la prévention des violences dès les premières relations amoureuses. Les jeunes y sont amenés à définir leurs attentes dans une relation, à repérer les comportements blessants ou abusifs, de soi-même et des autres, et à cibler les ressources tout en prenant conscience des risques d’abus sur les réseaux sociaux.

Créés en 1976, les centres SIPE, regroupés en Fédération, sont reconnus par le canton du Valais comme l’organisme officiel chargé des thématiques liées à l’éducation et au conseil en la santé sexuelle, à l’aide à la grossesse et à la consultation de couple. La Fédération participe avec les partenaires du réseau social, éducatif et sanitaire à la mise sur pied d’une prévention de qualité et constitue une ressource pour la population valaisanne. Elle chapeaute et coordonne les activités des 5 centres répartis dans les 2 parties linguistiques du canton.
CH/c
Les articles les plus lus