Cassis rencontre Steinmeier lors de sa visite à Berlin

Après sa rencontre avec le chef d'Etat allemand à sa résidence officielle du château de Bellevue, M. Cassis a écrit sur le service de messages courts Twitter que l'accueil dans la capitale allemande avait été amical. ©KEYSTONE/EPA/FILIP SINGER
Suisse - Alle..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le président de la Confédération Ignazio Cassis a rencontré jeudi à Berlin le président allemand Frank-Walter Steinmeier, le chancelier Olaf Scholz et la cheffe de la diplomatie Annalena Baerbock. Il a qualifié la collaboration entre les deux pays d'exemplaire.

Après sa rencontre avec le chef d'Etat allemand à sa résidence officielle du château de Bellevue, M. Cassis a écrit sur le service de messages courts Twitter que l'accueil dans la capitale allemande avait été amical.

Pour lui, la collaboration entre les deux pays est exemplaire, notamment dans les domaines de la recherche et de l'innovation. Le Tessinois a déclaré que son souhait en tant que président de la Confédération était de poursuivre dans cette voie et d'approfondir les relations.

Le conseiller fédéral a ressenti chez ses interlocuteurs "un grand intérêt" et "une réelle intention de créer quelque chose ensemble", selon ses mots à l'émission "10vor10" de la télévision alémanique en soirée.

Partenariat bénéfique

M.Cassis a exposé l’état des choses en matière de politique européenne de la Suisse, a précisé le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué. Il a expliqué qu'elle tenait à avoir des échanges constructifs avec l'Union européenne, de manière à préserver un partenariat solide et bénéfique pour chacune des parties.

Le président de la Confédédration a ajouté que la qualité et la stabilité des relations de la Suisse avec l'UE avaient une influence sur les relations bilatérales qu'elle entretenait avec chacun des Etats membres, en particulier avec ses voisins.

M. Steinmeier a encouragé la Suisse à rester sur la voie du rapprochement, selon l'agence de presse allemande DPA. L'Alllemagne, en tant que membre important de l'UE, "a intérêt à veiller à ce que les relations fonctionnent bien", a précisé Ignazio Cassis à "10vor10".

Les mêmes idées

Au niveau multilatéral, la Suisse et l'Allemagne sont des partenaires partageant les mêmes idées, a souligné le ministre suisse des affaires étrangères dans un autre tweet après son entretien avec son homologue allemande Baerbock. Il a parlé d'un échange précieux sur la politique étrangère, la pandémie et la politique climatique.

En politique étrangère, le Conseil fédéral est sous pression pour expliquer la rupture des négociations de mai dernier sur un accord-cadre avec l'UE. Et en politique intérieure, la pression augmente pour présenter enfin un plan sur les futures relations entre la Suisse et l'UE.

ATS
Catégories
album_image
En ce moment
Goin HomeTOTO