Carole Morisod démissionne de la co-présidence des Vert.e.s Valais

Diana-Alice Ramsauer
Journaliste RP

Carole Morisod démissionne de la co-présidence des Vert.e.s Valais. Alors que le parti cantonal vit des remous à l’interne avec le départ du Grand Conseil de deux de leurs élues, la Chablaisienne l’affirme pourtant: son retrait n’est pas lié.

Carole Morisod démissionne de la co-présidence des Verts Valais. L'information a été révélée ce lundi par le Walliser Bote. Contactée, elle confirme qu’elle prendra congé du comité officiellement et en présentiel ce mardi.

Choisie l’année dernière, ad interim, pour diriger le parti - en binôme avec la Haut-Valaisanne Brigitte Wolf – Carole Morisod ne renouvellera donc pas son mandat à la prochaine assemblée pour des raisons de santé: «Je n'arrive pas à me sortir de ce fameux Covid long, explique-t-elle. Je pense difficilement être capable de me faire élire en tant que co-présidente dans ces conditions-là». Elle précise que les symptômes de cette maladie peuvent être différents selon les cas, mais chez elle, cela se manifeste par des fatigues, des douleurs musculaires et des maux de tête qui l'on poussée à revoir ses priorités.

Un parti cantonal chahuté

Cette démission survient alors que le parti écologiste valaisan doit faire face à des remous à l’interne. On pense ici au départ du Grand Conseil de deux de leurs élues, en désaccord avec les positions officielles du parti en matière de politique sanitaire. « Ma démission et les leurs ne sont pas liées, affirme Carole Morisod. Il s'agit de choix personnels.» Elle affirme d'ailleurs que quitter se poste a été une déception: «J'aurais voulu continuer, comme c'était prévu. J'avais des idées et des projets pour le parti. Mais je vois que ce n'est pas raisonnable d'aller plus loin.»

«Ma démission et les leurs ne sont pas liées.»Carole Morisod, ex-co-présidente des Vert.e.s Valais

Carole Morisod reste présidente des Vert.e.s du Chablais valaisan, conseillère générale à Collombey-Muraz et députée suppléante au Grand Conseil.
Quant à l’avenir de la présidence chez les Vert.e.s Valais – selon les dires de la Chablaisienne et à moins qu’une candidature soit déposée entre temps – Brigitte Wolf briguera seule la direction du parti.
 

dar
Thèmes liés à l'article
Catégories
Les articles les plus lus
A la Une