« Boosté » par ses supporters, le FC Sion s’impose contre le FC Bâle

Les joueurs du FC Sion se congratulent après le 2-1 contre le FC Bâle ©Keystone-ats
Football
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

Pas de but de Mario Balotelli mais une victoire convaincante du FC Sion à Tourbillon. Les Valaisans se sont imposés contre le FC Bâle, samedi soir pour le compte de la 7ème journée de Super League.

Le FC Sion s’est défait du FC Bâle dans une ambiance des grands soir, samedi à Tourbillon. Un match plein pour les Valaisans, qui se sont imposés sur le score de 2 à 1. Après une bonne entame et le 1-0 inscrit par Filip Stojilkovic dès la 17ème minute, les Sédunois ont dû se montrer patients. Ils ont encaissé l’égalisation à la 55ème, sur une tête de Wouter Burger. La partie est restée équilibrée, avec néanmoins une domination certaine de la formation valaisanne. La délivrance est tombée en toute fin de match, grâce à Giovanni Sio.

« Les supporters avaient envie de voir Balotelli et à leur place j’aurais fait la même chose. » Giovanni Sio

Le public attendait Mario Balotelli, mais le héros de la soirée ce fut bien l’attaquant ivoirien. « Ce n’était pas mon moment, nuance-t-il d’entrée. C’était le moment de tout le monde. Les supporters avaient envie de voir Balotelli et à leur place j’aurais fait la même chose. J’espère qu’ils continueront de nous encourager comme ça, parce que ça nous a boosté. »

L’effet Balotelli

Deux heures avant le match, on sentait déjà que quelque chose de particulier se dégageait de cette soirée à Tourbillon. Des files d’attentes devant les caisses, les cantines et bien évidemment à la boutique officielle. Il a fallu attendre la mi-temps pour voir Super Mario sur le terrain, à l’échauffement. Et à la 65ème minute, les supporters du FC Sion se sont mis debout pour applaudir l’entrée de leur nouvelle star.

« Les autres tribunes avaient besoin de se remplir. On avait besoin de ça. » Giovanni Sio

Peu en vue dans la zone décisive, l’attaquant italien a remis beaucoup de ballons, en tentant de participer au jeu. Il se retrouve néanmoins au cœur de l’action déterminante, le 2-1 signé, juste dans son dos, par Giovanni Sio. Pas de buts donc pour la principale recrue valaisanne de ce mercato mais un effet certain sur l’atmosphère de la soirée. « Les fidèles sont toujours présents, explique Giovanni Sio. Mais les autres tribunes avaient besoin de se remplir. On avait besoin de ça. »

La réaction après le néant

Le sourire sur le visage de Giovanni Sio ne s’éteint pas au fil de l’interview. Le buteur décisif salue le travail de ses partenaires, à l’image du passeur sur l’action qui mène au 2-1, Kevin Bua. « Il fallait garder le ballon, ne pas se jeter. Bubu (ndlr: Bua) a fait un super centre et je me suis retrouvé là où il fallait. » Cette victoire tombe pile une semaine après la défaite sans appel, 2-0 à Lucerne.

« Ce soir, il y avait déjà quatre tacles appuyés après deux minutes de jeu. Cette intensité nous a permis de bien rentrer dans le match. » Numa Lavanchy

Le déclic s’explique de différentes manières mais le défenseur Numa Lavanchy met l’accent sur l’entame de match. « À Lucerne, sur les 10 premières minutes nous avons été dépassés. Ce soir, il y avait déjà quatre tacles appuyés après deux minutes de jeu. Cette intensité nous a permis de bien rentrer dans le match, ce qui nous avait fait défaut la semaine dernière. »

Retrouvez ci-dessous les interviews de Giovanni Sio et Numa Lavanchy

HDC

Audios liés:

Interview de Giovanni Sio
Interview de Numa Lavanchy
Thèmes liés à l'article
FC SionFootballSuper League
Catégories
Dossier FC Sion