BirdLife Suisse fête ses 100 ans d'existence

Image par défaut ATS ©RFM
Biodiversité
Keystone-ATS
Keystone-ATS

L'association BirdLife Suisse fête son centième anniversaire cette année. Pour marquer le coup, l'organisation, qui lutte pour la conservation de la biodiversité et des oiseaux, compte réaliser 100 projets concrets de protection de la nature.

Des revitalisations de ruisseaux, des plantations de haies ainsi que la création de nouvelles structures pour les reptiles et les insectes comptent parmi ces projets, indique l'organisation dans un communiqué. Une exposition itinérante voyagera en outre dans toute la Suisse.

Forte de 440 sections et 20 associations cantonales, BirdLife Suisse est d'ores et déjà impliquée dans plusieurs projets de biodiversité. L'organisation entretient actuellement plus de 1200 réserves naturelles réparties sur 5400 hectares.

Une trentaine de projets de conservation des oiseaux, des excursions et des formations, sont en outre menées dans le pays. "Avec ces activités, le réseau BirdLife contribue grandement à lutter contre la crise de biodiversité dans notre pays", commente le directeur de l'association Raffael Ayé.

Biodiversité déjà en danger en 1922

Créée en 1922, le groupe suisse prend ses racines dans un mouvement international initié la même année par un scientifique américain déjà frappé à l'époque par la dégradation de la biodiversité. Plusieurs sites naturels étaient alors détruits dans le monde et les oiseaux tués en masse pour satisfaire la demande en plumes, utilisées afin d'orner les chapeaux.

Après plusieurs années de développement, BirdLife Suisse commence à se faire connaître du grand public dans les années 1970. L'association agit sur le terrain, mais contribue aussi à l'élaboration ou la révision de lois, comme celle sur la protection de la nature et des paysages ou celle sur la chasse.

Elle soutient également des projets internationaux tels que celui de la protection des forêts de Sumatra en Indonésie. L'organisation s'engage en outre pour la formation en ornithologie et ouvre dès le début des années 2000 plusieurs centres-nature qui permettent aux Suisses de découvrir la nature sans la déranger.

BirdLife Suisse compte aujourd'hui 68'000 membres. Sur le plan international, le mouvement est soutenu par 13 millions de personnes. Il représente ainsi le plus grand réseau de protection de la nature au monde.

ATS
Les articles les plus lus