Biennale d'art de Venise: Lion d'or décerné à la Grande-Bretagne

Latifa Echakhch présente dans le Pavillon suisse des scènes liées au cycle de la vie comme des feux rituels, qui existent dans toutes les cultures. ©KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Arts
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La 59e Biennale d'art de Venise s'est ouverte samedi dans la cité des Doges. La Grande-Bretagne a remporté le Lion d'or pour la meilleure participation nationale pour son pavillon, qui présente l'oeuvre de l'artiste Sonia Boyce.

Le pavillon britannique, intitulé "Feeling Her Way", présente une installation vidéo dans laquelle cinq musiciennes noires (Poppy Ajudha, Jacqui Dankworth, Sofia Jernberg, Tanita Tikaram et la compositrice Errollyn Wallen) sont invitées à improviser, à interagir et à jouer avec leurs voix.

Le jury a salué une oeuvre qui "propose une autre lecture des histoires par le son" et "révèle une multitude d'histoires qui sont restées inaudibles".

Le jury international a décerné deux mentions spéciales, l'une à la France pour son pavillon "Les rêves n'ont pas de titre", de Zineb Sedira, l'autre à l'Ouganda. Pour sa première participation à la Biennale de Venise, le pays africain a présenté des oeuvres des artistes Acaye Kerunen et Collin Sekajugo.

"Une volonté de Venise"

Le Lion d'or pour "la meilleure participante" à l'édition 2022 a pour sa part été attribué à l'Américaine Simone Leigh. En lui remettant sa récompense, le président de la région Vénétie, Luca Zaia, a salué "une volonté de renaissance, de repartir et de redevenir protagonistes de la culture et du tourisme, après deux ans de pandémie".

"Il y a une volonté de Venise", a-t-il ajouté. La Biennale, qui se tient jusqu'au 27 novembre, devait initialement se tenir en 2021, mais a été reportée à cause de la pandémie de Covid-19.

Majorité de femmes

Cette édition, qui a pour thème "Le lait des rêves", est dirigée par Cecila Alemani, une Italienne de 45 ans qui a tenu à assurer la présence d'une majorité d'artistes femmes et non-binaires. Au total, 58 pays sont représentés dans des pavillons nationaux à travers 213 artistes, dont 191 femmes, soit plus de 80%.

Les organisateurs ont banni les représentants officiels russes pour protester contre la guerre en Ukraine, tandis que la délégation ukrainienne a réussi à quitter Kiev le jour où les troupes russes ont franchi la frontière.

Le pavillon suisse a été inauguré jeudi par le conseiller fédéral Alain Berset. A l'honneur: l'installation "The Concert", de Latifa Echakhch, qui invite à un voyage dans le temps. La plasticienne franco-marocaine vit et travaille à Vevey (VD) et à Martigny (VS).

ATS
Catégories