Bernard Rappaz met un terme à sa grève de la faim

Depuis le début de son action, Bernard Rappaz aura perdu une vingtaine de kilos. © Capture d'écran Facebook
Contestation
Diana-Alice Ramsauer
Journaliste RP

Après 46 jours de grève de la faim pour contester une décision de l'Autorité de protection de l'enfant et de l'adulte de Sion, Bernard Rappaz a décidé de s'alimenter à nouveau. Depuis le début de son action, il aura perdu vingt kilos.

«Aujourd’hui 46e jour de la grève de la faim, j’ai décidé de manger.» C’est sur ces mots que Bernard Rappaz met fin à son jeûne de protestation. Il le dit, c’est d’abord sur la demande de son médecin. Ensuite parce qu’il ne veut pas mourir et être une croix supplémentaire dans la vie des trois enfants qu’il soutient par son action.

On rappelle, le célèbre chanvrier conteste une décision de l'Autorité de protection de l'enfant et de l'adulte (APEA) de Sion de placer trois enfants, dont deux sont ses filleuls.

Il estime avoir fait sa part. Selon lui, un vent d’espoir est en train de souffler et de bonnes décisions devraient tomber. Il n’exclut pas de durcir le ton si cela devait ne pas être le cas.

dar
Thèmes liés à l'article
Bernard RappazAPEA
Catégories
Les articles les plus lus