Baisse de fréquentation des musées depuis 2020, à cause du confinement puis du certificat COVID

Le musée d'histoire du Valais, à Valère (image d'illustration) ©Jean-Christophe Bott/Keystone-ATS
Culture
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Les derniers chiffres de l'Office fédéral de la statistique le montrent: la fréquentation des musées a chuté en Suisse en 2020. On en parle avec la secrétaire générale de l'Association valaisanne des musées

43% d’entrées en moins l’an dernier. Les musées suisses ont souffert de la crise du coronavirus. Ils ont enregistré 8,1 millions d’entrées en 2020, contre plus de 14 millions un an plus tôt. C’est l’Office fédéral de la statistique qui l’indique. En cause : les fermetures ordonnées par les autorités, qui ont privés ces établissements de quatre mois d’exploitation.

La situation est particulièrement difficile en Suisse romande, où la baisse de la fréquentation grimpe jusqu’à 48% contre 35% en Suisse alémanique. Et le Valais n’est pas épargné.

« Cette baisse de fréquentation a aussi été remarquée bien sûr en Valais, avec ces fermetures générales qui ont quand même énormément impacté le fonctionnement des musées »Aurélia Basterrechea, secrétaire générale de l’Association valaisanne des musées.

Baisse de consommation générale de la culture

Après la réouverture, en été par exemple, la situation s’est redressée pour certains établissements, mais pas pour tous. « On a également eu des musées qui ont remarqué une baisse de fréquentation. Tout cela s’explique par une baisse de consommation de la culture de manière générale », souligne Aurélia Basterrechea. On écoute son interview :

 La billetterie est donc impactée par cette situation. Mais ce n’est pas le seul domaine qui fait les frais de cette situation. Car les boutiques ou les cafés rapportent aussi de l’argent en temps normal. Et certains intervenants sont rémunérés lorsqu’ils animent des visites guidées ou des conférences. Or, « tout cela a diminué avec cette fermeture et ensuite avec les restrictions qui ont été imposées aux musées », souligne Aurélia Basterrechea.

« On ne peut pas vraiment dire que le musée se porte très bien aujourd’hui »Aurélia Basterrechea, secrétaire générale de l’Association valaisanne des musées

Aussi en 2021 à cause du pass COVID

La situation n’est pas non plus revenue à la normale en 2021 avec l’introduction du certificat COVID pour les visiteurs. Lors de la dernière Nuit des musées, l’AVM a par exemple enregistré un recul de 30 à 40% de la fréquentation. Ce qui, selon la secrétaire de l’Association valaisanne des musées, correspond à la baisse générale de fréquentation dans le domaine de la culture depuis l’introduction du pass sanitaire.

Des résultats négatifs en 2020… Une année 2021 d’ores et déjà impactée par la crise. Durant deux ans, certains visiteurs n’auront pas retrouvé leurs habitudes dans les musées. Alors faut-il s’en inquiéter et craindre pour l’avenir des établissements valaisans ?

« Les musées vont devoir se réinventer, vont devoir trouver des activités pour aller chercher ce public perdu »Aurélia Basterrechea, secrétaire générale de l’Association valaisanne des musées

Elle estime aussi que le service de la culture doit aussi poursuivre son accompagnement pour la réinvention des musées mais aussi de manière générale.

Développement du numérique

L’OFS précise que la crise a permis aux musées de développer leur offre numérique. Selon lui, plus du tiers des musées au pays ont augmenté leur activité sur les médias sociaux durant cette période. Mais cela ne concerne pas tout le monde, regrette Aurélia Basterrechea. « C’est vraiment les musées qui pouvaient se donner les moyens de passer sur Facebook et d’avoir un pôle communication dans leur fonctionnement qui ont pu faire cette transition », précise-t-elle.

Thèmes liés à l'article
Art & Culture
Catégories
Les articles les plus lus