Augmentation du dispositif des urgences psychiatriques ambulatoires pour les jeunes

La pandémie génère depuis l’automne dernier une augmentation de la détresse psychique, particulièrement chez les jeunes
Psychiatrie
La rédaction
de Rhône FM

Premier bilan positif pour le renforcement des urgences psychiatriques ambulatoires pour les jeunes. En raison de résultats très encourageants, le département de la santé, des affaires sociales et de la culture a décidé de renforcer le dispositif mis en place en août 2021.

Le département cantonal de la santé, des affaires sociales et de la culture a décidé de renforcer le dispositif des urgences psychiatriques ambulatoires pour les jeunes. On le rappelle, en raison de l'impact de la pandémie de Covid-19 sur les 14 à 24 ans, un projet pilote avait été lancé à la mi-août 2021.

Les chiffres présentés lors du bilan montrent que ce projet répond à un réel besoin chez les adolescents et les jeunes adultes. Dans le Valais romand, le nombre de visites ambulatoires a augmenté de 25 % entre 2019 et 2021 chez cette tranche de la population. Dans le Haut-Valais, cette hausse se monte à 32%.

Le Centre hospitalier du Valais romand estime que cette opération a permis d’éviter l'hospitalisation d'environ deux tiers des patients évalués au x urgences-crises. C'est compte-tenu de ces résultats encourageants que le canton a décidé de financer ce projet jusqu'à fin août 2023 avec une augmentation du nombre de postes dans les deux centres hospitaliers. Une nouvelle évaluation est attendue d'ici le deuxième trimestre 2023.

ED/c
Catégories
Les articles les plus lus