Attention aux cambriolages avec l'arrivée de l'heure d'hiver, selon la police

cambriolage ©Keystone-ATS
Prévention
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Le nombre de cambriolages est à la baisse en Valais. Mais il tend toujours à remonter légèrement lors du passage à l'heure d'hiver. Explications avec la police cantonale valaisanne.

Tous les jours en Suisse, il y a une nonantaine de cambriolages. Les chiffres sont rappelés ce mardi, à l’occasion de la journée nationale de prévention contre les cambriolages. Depuis 2015, celle-ci se déroule simultanément dans tous les cantons, à l’initiative des polices cantonales mais aussi de l'association Sécurité et habitat – qui regroupe notamment l’association suisse d’assurances ou l’association suisse des professionnels de l’immobilier.

Et la date n’a pas été choisie au hasard. Car le passage à l’heure d’hiver coïncide avec un regain du nombre d’infractions. « Il fera nuit plus tôt et pour les cambrioleurs, ce sera plus facile de distinguer s’il y a des personnes dans les habitations », explique Cynthia Zermatten, de l’unité communication et prévention de la police cantonale valaisanne.

Celle-ci prodigue donc plusieurs conseils pour la population. Comme simuler une présence à la tombée de la nuit, au moyen notamment d’un minuteur pour la lumière ou en programmant sa télévision. Et dissimuler ses valeurs, en évitant notamment de laisser trainer de l’argent liquide chez soi. Car c’est précisément ça que recherchent les cambrioleurs : de l’argent liquide ou des bijoux. Le reste les intéresse assez peu.

881 cambriolages en 2020

En Valais, chaque année, il y a plusieurs centaines de vols par effraction ou de vols par introduction clandestine – c’est le nom des cambriolages qui se produisent dans des locaux qui ne sont pas fermés à clé. En 2020, il y en a eu 881 sur l’ensemble du canton, soit 10% de moins qu’un an plus tôt.

Selon les statistiques de la police cantonale, ce sont surtout les immeubles locatifs qui sont la cible de vols par effraction : un tiers de ce type de larcins s’y sont produits l’an dernier, contre 17,5% pour les villas ou les maisons individuelles. Quant au taux d’élucidations pour les vols par effraction, il s’élevait à 16,3% en 2020, à 32,2% pour les vols par introduction clandestine.

Thèmes liés à l'article
Police cantonalePrévention