Arrivé cet été, Denis-Will Poha s'est déjà imposé au FC Sion

Justin Grept
Responsable des sports

Denis-Will Poha est un joueur heureux au FC Sion. Arrivé en Valais cet été, il s’est tout de suite imposé comme un titulaire indiscutable dans le onze de Paolo Tramezzani.

La quatrième journée de Super League est au programme de ce week-end. L’occasion pour le FC Sion d’affronter Zurich dimanche au Letzigrund (14h15). Champion en titre, le FCZ connait un début de saison compliqué et occupe actuellement la place de lanterne rouge du classement. Après trois rencontres de championnat, le FC Zurich comptabilise un seul petit point. C’est trois de moins que le FC Sion.

Envie de jouer vers l’avant

Après avoir remporté le titre, la formation alémanique a vu plusieurs joueurs importants et son entraineur quitter le club. Désormais sous la houlette de l’Allemand Franco Foda, le FCZ veut se reprendre. Mais le joueur du FC Sion Denis-Will Poha est catégorique: il ne veut pas que son équipe le relance. 

Depuis son arrivée en Valais cet été, le Français de 25 ans est titulaire indiscutable dans l’entrejeu sédunois. Il a déjà évolué dans un milieu à trois, à quatre ou à cinq. Avec une préférence. «Le milieu à trois. Ou alors en losange. Le plus important pour moi est que la composition ne soit pas trop défensive, qu’on joue vers l’avant. C’est d’ailleurs ce qu’on essaie de proposer.»

«J’aime jouer au foot en faisant des efforts, en accompagnant les actions.» Denis-Will Poha

Et pourtant, cette saison, Denis-Will Poha a été amené à plusieurs reprises a joué en position de numéro 6, devant la défense. «C’est difficile pour moi de me cantonner à du travail défensif. Je le fais si le coach me le demande, mais après le match, je n’ai pas l’impression d’avoir transpiré, d’avoir apporté tout ce que je pouvais. Le rôle est différent. C’est un travail de l’ombre, où il faut récupérer des ballons, orienter le jeu. Ce n’est pas ce qu’on voit en premier en regardant un match de foot, mais la position est aussi importante que celle de l’attaquant qui va mettre un but.»

«Si je dois choisir entre marquer un but ou faire une passe décisive ? Je choisis la passe !» Denis-Will Poha 

Entre le milieu défensif et l’attaquant: le numéro 8. Le rôle dans lequel Denis-Will Poha se sent le plus à l’aise. «J’aime jouer au foot en faisant des efforts, en accompagnant les actions. Je dois encore m’améliorer dans la dernière passe, pour pouvoir donner plus d’occasions de marquer aux attaquants.» Et s’il devait choisir entre marquer un but ou faire une passe décisive, que choisirait le joueur tricolore? «J’avoue que je préfère la passe (rires). Mais dans le foot moderne, le milieu de terrain est amené à tout faire, dont marquer des buts.»

Comparé à Gattuso

En évoquant son protégé, le coach du FC Sion Paolo Tramezzani n’a pas hésité à le comparer au champion du monde italien Gennaro Gattuso. «J’aime bien ce joueur, on dirait que c’est un fou, il joue avec le cœur», lance le principal intéressé. «Il a évolué dans le grand Milan AC des années 2000. Je me reconnais dans la grinta qu’il avait. C’était un numéro 8 qui faisait beaucoup d’efforts. Il avait la dalle, comme on dit. Je pense l’avoir aussi. Mais après, Gattuso est une légende. Donc doucement (rires).» Denis-Will Poha et ses coéquipiers se déplacent dimanche au Letzigrund pour y affronte Zurich.  Une partie à suivre en direct sur Rhône FM, dès 14h15.

JG
Thèmes liés à l'article
Catégories